Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Trois bonnes raisons d’acheter un calendrier scout cette année

© Guides et Scouts d'Europe
Groupe IVe Metz.
Partager

Rentrée scoute rime avec vente de calendriers. Objet phare des différents mouvements scouts, il a différentes fonctions qu'Aleteia vous propose de découvrir.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

« Bonjour Madame, vous voulez m’acheter un calendrier ? ». Avouez que quand vous entendez cette petite phrase ânonnée timidement par un blondinet de 9 ans, si votre main tente par un réflexe quasi viscéral de protéger votre porte-monnaie menacé, votre cœur, lui, fond aussitôt. Et pourtant, entre les fox-terriers de l’almanach du facteur, les figures athlétiques du calendrier des pompiers et les adolescents braillards de celui des scouts, vous en avez un peu votre claque, du sempiternel calendrier de début d’année. En plus, vos enfants ne sont jamais dessus. Alors, à quoi bon ?

Une source de revenus

Importante source de revenus, la vente de calendriers par les scouts sert avant tout à financer les mouvements qui vous les proposent. C’est une manière de contribuer à leur essor et à leur rayonnement. « C’est un apport financier qui est réinvesti dans la formation, l’organisation d’événements pour les jeunes et la réalisation d’outils pédagogiques», explique Laurent Garnier, responsable de la communication chez les Guides et Scouts d’Europe. Les personnes qui achètent le calendrier font un don (de 5 euros en moyenne). Il n’y a pas de facturation et pas de prix. En effet, les calendriers ne sont pas vendus à proprement parler. Il s’agit d’une campagne de dons qui est tolérée, comme l’est celle des pompiers ou de La Poste.

© DR SGDF
Calendriers Scouts de France 1939.

Un outil de com’ efficace

Mais pourquoi ne pas abandonner cet objet très traditionnel pour tenter le tote bag à l’effigie de Baden Powell ou le bracelet fluorescent aux couleurs du groupe, plus attrayants ? « Nous sommes un mouvement d’éducation et non une entreprise. Tout autre objet nécessiterait une logistique commerciale. Cela demanderait une autre démarche qui n’est pas celle recherchée aujourd’hui », indique Laurent Garnier, qui définit le calendrier comme un « véritable ambassadeur du mouvement auprès d’un très large public ». « Aucun autre objet n’a ce pouvoir de communication », souligne François Mandil, délégué national des Scouts et Guides de France. « Nous avons beau nous creuser la tête, nous ne trouvons rien de plus efficace. Il permet un affichage toute l’année et a également une dimension souvenir. Rien qu’avec les couvertures, nous pourrions faire une histoire du mouvement ». La vente des calendriers, dès le mois de septembre, est une activité de lancement de l’année qui fait vivre le groupe et permet « de se rendre visible dans toute la ville », poursuit-il.

Un vecteur de lien social

Chez les Guides et Scouts d’Europe, la vente moyenne tourne autour de 100.000 exemplaires par an. Les Scouts et Guides de France, eux, l’estiment à 450.000. « Globalement, on constate de moins en moins de gâchis », explique François Mandil. Les meilleurs vendeurs, vous l’aurez deviné, sont les 8-12 ans, en raison de leur charme et de leur naïveté persuasive qui ne sont plus à démontrer. « On n’ose rien leur refuser », ajoute-t-il. Face à la fraîcheur des louveteaux, dur dur d’être un ado.

Ultime et pas des moindres vertu de cet objet qui orne les chaumières, il est vecteur de lien social. François Mandil évoque ces scouts qui avaient envoyé des cartes de vœux à tous leurs voisins d’immeuble, avant de toquer chez eux quelque temps après pour leur vendre des calendriers. « Ils avaient développé une stratégie exceptionnelle et cela avait contribué à une ambiance hors du commun », s’exclame-t-il.

Pour les Scouts Unitaires de France, il permet même de tisser des relations avec les anciens chefs d’État, comme l’a si bien montré un petit loup qui s’est adressé à François Hollande dimanche 30 septembre 2018. Enfin, pour les Scouts d’Europe, véritable pense-bête, « c’est le point de rendez-vous de la famille en un clin d’œil » et « l’élévation de l’âme et du cœur au regard de belles images et de beaux textes que petits et grands peuvent capter le temps d’un regard furtif ». Et maintenant ? Courez vite chez votre voisin scout le plus proche si vous n’avez pas encore votre calendrier 2019.

Cliquez ici pour découvrir les calendriers scouts de 1936 à aujourd’hui en images :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]