Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconSpiritualité
line break icon

Saint François d'Assise a-t-il pris la place de Lucifer ?

FALLEN ANGEL,SATAN

Luc Viatour | CC BY SA 3.0

Isabelle Cousturié - Gelsomino Del Guercio - Publié le 03/10/18

Deux visions rapportées par saint Bonaventure, biographe officiel du Poverello, ne laissent pas beaucoup de place au doute sur la place de saint François au Paradis.

L’humilité de saint François d’Assise était si grande, son imitation du Christ si parfaite qu’il est jugé digne d’occuper la place qu’occupait Lucifer au paradis avant d’en être chassé, pour avoir désobéi et s’être rebellé à Dieu par orgueil. Qui le dit ? Rien de moins qu’un docteur de l’Église, saint Bonaventure de Bagnoregio (1217-1274), ministre général franciscain au Moyen Âge (1257) et auteur de la célèbre Légende majeure, la biographie officielle de saint François écrite vers 1260, qui se substituera aux deux biographies existantes jusqu’alors dues à Thomas Celano.




Lire aussi :
En images : les sanctuaires marqués par la présence de saint François d’Assise

Les deux premières visions

Dans  cette ouvrage, saint Bonaventure rapporte la vision d’un contemporain de saint François, dont on ne connaît ni le nom civil ni la date de naissance, seulement le nom que le saint d’Assise lui donna — « Pacifique » — lorsqu’il intégra la communauté. Dans une première vision, en 1212, le bienheureux Pacifique voit François traversé par deux épées qui se croisent en son corps tandis qu’il prêche aux sœurs son amour pour le crucifié après l’échec de sa tentative de départ depuis Ancône vers la Syrie, terre d’Islam, pour y mourir martyr. Dans une deuxième vision, en 1214 — la fameuse « vision des trônes célestes » — Pacifique se trouve dans une église avec lui, à Trevi, près de Pérouse (Ombrie). Tandis que François est abîmé en contemplation au pied de l’autel, il « voit » Dieu exalter l’humilité du poverello. Entré en extase, il voit dans le ciel une série de sièges et, à la place d’honneur, un trône rehaussé de pierres précieuses étincelantes ». Il se demande à qui est destiné ce trône de gloire. Une voix lui dit :

« C’était le trône de Lucifer, le prince des anges déchus. Il est maintenant réservé à l’humble François. Sache que cet homme très humble sera élevé, à cause de son humilité, jusqu’au trône jadis perdu par orgueil ».




Lire aussi :
Tout savoir sur saint François d’Assise

Cette vision sera suivie d’une autre vision. Les deux hommes sont cette fois-ci en voyage dans la vallée de Spolète et visitent une léproserie de Trevi où ils sont hébergés pour la nuit. François s’isole dans une chapelle pour prier mais se trouve à lutter contre les terribles tentations du démon avant de trouver enfin la paix. Pacifique le retrouve le lendemain matin en prière au pied de l’autel. Il se met lui aussi en prière et a une vision : dans le ciel, un trône est préparé pour François et une voix dit, « ce trône fut celui de Lucifer et à sa place s’y assoira François… « . Aussitôt il se jette aux pieds de François, le regardant comme s’il était déjà au ciel, et lui dit : « Père, pardonne-moi mes péchés et prie le Seigneur de me pardonner et d’avoir pitié de moi ! ».

La révélation

Mais Pacifique ne veut pas raconter à son ami la vision qu’il a eue. Il l’interroge tout simplement : « Que penses-tu de toi, frère ? ». Le bienheureux François lui répond en disant : « Il me semble être un plus grand pécheur que quiconque en ce monde ». Et aussitôt il fut dit à frère Pacifique, non dans un vision mais en son cœur :

« À cela tu peux savoir que la vision que tu as eue est véridique. Car de même que Lucifer a été précipité de ce siège du fait de son orgueil, de même le bienheureux François méritera d’être exalté et de s’y asseoir du fait de son humilité ».

Découvrez ces sanctuaires où saint François d’Assise a laissé son empreinte :


SAINT FRANCIS

Lire aussi :
Saint François d’Assise a douté, lui aussi

Tags:
enferSaint François d'Assise
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement