Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Le synode des jeunes en chiffres

YOUTH SYNOD
Partager

Le synode sur "les jeunes, la foi et le discernement des vocations" se tient à Rome du 3 au 28 octobre 2018. Découvrez les coulisses de cet événement d'Église en quelques chiffres clés.

Le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode des évêques, a présenté le 1er octobre 2018 le déroulement du synode sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » qui se déroulera à Rome du 3 au 28 octobre 2018. A cette occasion, le haut prélat italien a dévoilé quelques chiffres clés :

25 jours

Le synode s’ouvrira le 3 octobre avec une messe célébrée par le pape François sur la place Saint-Pierre. La clôture aura lieu de la même façon le 28 octobre, mais à l’intérieur de la basilique. Durant ces 25 jours, l’assemblée synodale travaillera chaque jour, à l’exception du dimanche.

267 pères synodaux

Parmi eux, 257 sont évêques et 10 sont simplement prêtres ou religieux. La présence de ces « non-évêques » est l’une des nouveautés de ce synode, même si un religieux non-prêtre avait déjà exceptionnellement été père synodal en 2015. Comme leur nom l’indique, les pères synodaux sont tous des hommes.

49 auditeurs

Ceux-ci, hommes ou femmes, viennent du monde entier et œuvrent pour la plupart dans le domaine de la pastorale des jeunes. 36 d’entre eux sont des jeunes ayant entre 18 et 29 ans. Un des critères de choix a été leur engagement associatif, y compris hors de l’Église.

14 circoli minori, ou « petits groupes »

Il s’agit des groupes linguistiques au sein desquels les pères synodaux et les auditeurs travailleront à partir de l’Instrumentum laboris dévoilé en juin dernier. Ces groupes voteront notamment des modi – amendements – à ce document. Toutefois, le droit de vote est réservé aux pères synodaux. Ces groupes seront de six langues différentes : français, italien, anglais, espagnol, allemand et portugais. Chaque circolo minore devrait compter au moins un jeune.

23 experts

Ils viendront épauler le travail des deux secrétaires spéciaux du synode.

3 séquences de travail

Lors de chacune de ces séquences, les interventions en assemblée, les modi et les rapports des circoli minori seront regroupés et synthétisés en un texte provisoire.

178 voix

Une version provisoire du document final sera présentée le 24 octobre avant un vote sur la version définitive le 27 octobre. Pour être adopté, celui-ci doit recueillir l’approbation des deux tiers des pères synodaux. Une fois voté, le document final sera remis au souverain pontife qui pourra décider ou non de le publier. Il peut également faire le choix de l’intégrer à son magistère ordinaire.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]