Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Une miraculée de Lourdes témoigne sur France Inter

Bernadette Moriau

© Capture d'écran YouTube

Domitille Farret d'Astiès - publié le 26/09/18

Ce mercredi 26 septembre, à 7h50, sœur Bernadette Moriau, la 70e miraculée de Lourdes, était l'invitée de Léa Salamé sur le plateau de France Inter, où elle a livré son témoignage.

Ce mercredi matin, la première matinale de France accueillait une invitée plutôt singulière. Aux traditionnels hommes politiques, Léa Salamé, l’intervieweuse vedette de la station, avait préféré Bernadette Moriau, la dernière miraculée reconnue de Lourdes. En 2008, après un pèlerinage dans la cité mariale, la religieuse, qui souffrait d’une maladie paralysante très douloureuse, avait connu une guérison au caractère « prodigieux-miraculeux ». Aujourd’hui elle raconte son histoire dans son livre Ma vie est un miracle.

« Je suis chargée d’en témoigner »

« C’est quoi une miraculée ? », l’interroge la journaliste. Ce à quoi répond en toute simplicité la religieuse franciscaine : « Une miraculée, c’est une femme comme une autre. J’ai été malade et je suis guérie. C’est quelque chose qui me dépasse toujours ». Pour elle, le plus grand miracle, dans cette petite ville des Pyrénées, « c’est d’abord la fraternité qui se vit entre les malades, les soignants, les pèlerins ». Car là-bas, fragilités et handicaps sont « mis en premier ». Elle témoigne qu’elle a « ressenti cette présence du Christ vivant ».


lourdes people

Lire aussi :
Miraculé de Lourdes, un parcours du combattant

Et lorsque Léa Salamé s’inquiète de ce qu’elle peut bien répliquer aux sceptiques, voici sa réponse : « Je dis toujours, comme sainte Bernadette : “Je suis chargée d’en témoigner, mais pas de le faire croire” ».




Lire aussi :
Ce que Mgr Michel Aupetit a dit aux 1,8 million d’auditeurs de RTL

Tags:
Miracleradio
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement