Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

En marche vers la PMA pour toutes

© DR
Partager

Y aura-t-il un véritable débat sur la prochaine révision des lois de bioéthique ? Alors que l’opinion se mobilise, les promesses de campagne annoncent un enchaînement de mesures transgressives.

Ce mardi 25 septembre, est rendu l’avis du Comité consultatif national d’éthique sur les futures lois de bioéthique. À l’heure où je rédige cette chronique, cet avis n’est pas disponible. Mais de nombreux signaux laissent penser qu’il contiendrait une ouverture à la PMA pour toutes.

En ordre de bataille

Alors, chacun se met en ordre de bataille. Jeudi dernier, les évêques de France présentaient un document de 112 pages très argumenté, intitulé « La dignité de la procréation ». Dimanche, Agnès Buzyn était invitée sur France Info : le ministre de la Santé affirmait souhaiter un « débat apaisé » entre les parlementaires et qu’elle « n’avait pas envie d’en faire un débat dans la rue ».

À l’assemblée les travaux de la Mission d’information pour la révision de la loi de bioéthique se poursuivent, pilotés par les députés Xavier Breton (LR) et Jean-Louis Touraine (LREM). Il y a quelques jours était publiée l’indigente contribution du Conseil national de l’ordre des médecins. Je cite : « De quel droit… pourrait-on s’opposer au projet d’une personne désirant un enfant et qui souffre de cette situation ? »

Promesse de campagne

Ce week-end se tenait l’université d’été de La Manif pour tous. La remobilisation est à l’ordre du jour, avec une première manifestation symbolique devant le CCNE ce 25 septembre, avant de plus grandes mobilisations dès que le projet de loi sera rendu public.

Alors que les États généraux de la bioéthique ont été un succès de mobilisation en début d’année et que l’hostilité à la PMA pour toutes et à la GPA s’est clairement manifestée, la question est tranchée sur le plan politique. Le gouvernement tiendra la promesse de campagne du candidat Macron. L’étape suivante se jouera donc dans la rue… à condition que La Manif pour tous se révèle à nouveau capable de mobiliser les foules.

L’esclavage en marche

Le projet de loi bioéthique sera débattu à l’Assemblée début 2019. Souvenons-nous… Le PaCS a préparé le terrain du « mariage pour tous » qui a préparé le terrain pour la PMA pour toutes. Après l’extension de la PMA, l’étape suivante sera la GPA, au nom de l’égalité hommes-femmes. L’esclavage en marche.

Chronique diffusée en partenariat avec RCF nord de France.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]