Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconSpiritualité
line break icon

Les trois fois où Jésus pleure dans la Bible

JESUS IN THE GARDEN

Public Domain

Philip Kosloski - Publié le 19/09/18

Par son incarnation, Jésus a embrassé notre nature humaine et vécu comme nous toutes les émotions qui y sont inhérentes. Ainsi, nous savons, grâce aux récits des Évangiles, que Jésus a connu de grandes joies, mais aussi la colère et la peine.

Dans le Nouveau Testament, Il est fait mention de trois épisodes où Jésus verse des larmes. Ce ne sont probablement pas les seuls moments où Jésus a pleuré dans sa vie, mais ces épisodes mettent en lumière des choses qui ont particulièrement touché son cœur.

1. Jésus pleure après avoir vu l’angoisse de ceux qu’Il aime

JESUS,RAISES,LAZARUS,FROM THE DEAD
PD

Au cours de cet épisode, Jésus pleure après avoir vu ceux qu’Il aime pleurer, et après avoir vu la dépouille d’un ami proche, Lazare. Ces larmes viennent nous rappeler l’amour que Dieu a pour nous, ses fils et ses filles adoptives. Elles nous montrent à quel point Il souffre de nous voir souffrir. Jésus fait preuve d’une réelle compassion et pleure devant la peine de ses amis. Mais le Christ, lumière dans les ténèbres, vient transformer les larmes de tristesse en larmes de joie en ressuscitant Lazare d’entre les morts. 

2. Jésus pleure à la vue des péchés de l’humanité

À la vue de Jérusalem, Jésus se met à pleurer. Il voit les péchés passés et futurs des hommes, et son cœur se brise. Dieu, notre Père qui nous aime, a de la peine quand Il nous voit nous détourner de Lui alors qu’Il voudrait nous garder contre son cœur. Mais bien souvent, nous refusons son amour et suivons nos propres chemins. Nos péchés font pleurer le Seigneur, mais heureusement, ses bras sont toujours ouverts pour nous accueillir quand nous retournons à Lui.

3. Jésus pleure dans le jardin des Oliviers avant sa crucifixion

JESUS IN THE GARDEN
Public Domain

Dans cet extrait de la lettre aux Hébreux, les larmes sont associées à une supplication véhémente adressée à Dieu. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de pleurer pour que le Seigneur nous entende, mais cette phrase montre qu’Il est sensible à nos « cœurs contrits ». Il désire que nos prières soient une expression de ce que nous sommes en profondeur et non uniquement en surface. Ainsi, la prière doit englober tout notre être et se nourrir de toutes nos émotions, permettant à Dieu de pénétrer tous les aspects de nos vies.

Tags:
Bible
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement