Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le son et lumière « Dame de Cœur » est de retour !

Vianney de Villaret
Partager

Arnaud Bouthéon, président de Lux Fiat, l'a confirmé ce vendredi : une seconde édition du magnifique son et lumière « Dame de Cœur » aura lieu fin octobre 2018.

Après le grand succès de l’année dernière avec plus de 80.000 spectateurs, le spectacle la « Dame de Cœur » sera de retour du 18 au 25 octobre avec deux fois plus de représentations. Le son et lumière, réalisé à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, est orchestré par l’association Lux Fiat qui met en place des animations culturelles autour de Notre-Dame. Bruno Sellier est quant à lui le scénariste et metteur en scène de ce chef d’œuvre.

« Dame de cœur » raconte l’histoire d’un jeune soldat américain gravement blessé qui fait part de son regret à une jeune infirmière française de ne pas connaître Notre-Dame de Paris. Cette année la projection sera la même. Plus tôt que l’édition de 2017 et à cheval sur les vacances scolaires, cette programmation permettra de toucher de nombreuses personnes en région et de passage à Paris, indique à Aleteia Arnaud Bouthéon, président de Lux Fiat.

Deux nouveautés viennent tout de même s’insérer autour du spectacle. La première est un message de paix qui sera projeté à la fin du son et lumière en réponse à une « peur » qui est quotidienne dans notre société, explique Arnaud Bouthéon. Un message en écho à l’appel de Jean Paul II, « N’ayez pas peur ! ».

La seconde nouveauté est la nouvelle déambulation au cœur de Notre-Dame de Paris à la fin de la projection. Le défi des organisateurs est de « continuer à donner une âme » à la cathédrale, de la faire visiter autrement qu’en touriste. Cette nouvelle édition introduira les spectateurs au cœur de la nef avant de se diriger à droite en direction de la Vierge du pilier. Les organisateurs auraient-ils le secret espoir de toucher les cœurs à l’image de Paul Claudel qui se convertit au catholicisme face à cette Vierge ? Le pèlerinage se poursuivra en direction de la sacristie pour passer devant la chapelle ou repose la Sainte Couronne d’épines ramenée par sainte Hélène à Rome. Cette déambulation sera magnifiée par un jeu de lumière et un éclairage des vitraux.

Pour Arnaud Bouthéon, l’objectif est de « transformer chaque visiteur en pèlerin pour que tous puissent vivre cette expérience de rentrer au fond de son cœur ». « C’est un lieu marqué par les siècles qui invite à se poser des questions », souligne l’organisateur. 23 minutes de catéchèse à ciel ouvert auxquelles chacun est invité à emmener son voisin ou son collègue car « Notre-Dame est un lieu qui accueille joie et tristesse, un lieu de ralliement » sous le regard de la Vierge Marie conclut le chef d’orchestre de cet évènement.

Pour réserver vos billets, cliquez ici

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]