Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 20 septembre |
Saint André Kim Taegon et ses compagnons
home iconSpiritualité
line break icon

L’« extraordinaire » témoignage de vie de Mère Alphonse-Marie

Domaine Public

Mère Alphonse-Marie Eppinger.

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - Publié le 10/09/18

Dimanche 9 septembre 2018, dans la cathédrale de Strasbourg (Bas-Rhin), l'Église catholique a béatifié Mère Alphonse-Marie Eppinger, une religieuse du XIXe siècle connue pour son apostolat auprès des plus pauvres.

Mère Alphonse-Marie Eppinger (1814-1867), une religieuse mystique originaire de Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), a été béatifiée à Strasbourg, « capitale européenne », dimanche 9 septembre dernier. Le cardinal Giovanni Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, a parlé durant son homélie de son « extraordinaire » témoignage de vie qui invite aujourd’hui tous les Européens « à avoir le cœur ouvert » vis-à-vis des plus faibles et de ceux qui sont dans le besoin. Son charisme a inspiré trois familles religieuses : les sœurs du Très Saint Sauveur, les sœurs du Rédempteur et les sœurs du Divin Rédempteur, encore actives aujourd’hui.




Lire aussi :
La « fleur précieuse d’Alsace » béatifiée

Engagée auprès des plus humbles

Par sa vie chrétienne « authentique » et sa « spiritualité profonde », la bienheureuse Alphonse Marie a su inviter à porter son regard vers « les faibles, les défaits, les rejetés, les malades, ceux qui fuient des situations de guerre, de violence, de persécution ». Son leitmotiv, « voir Dieu en Dieu, voir Dieu dans son prochain, voir Dieu en tout » sont, selon le prélat, « la synthèse merveilleuse » de son témoignage évangélique. Pour lui, clairement, il y a aujourd’hui un « grand besoin de témoigner de l’authentique amour chrétien ». Il a insisté sur le fait que cela ne devait pas se vivre de façon abstraite, mais en aidant les faibles et les pauvres de manière concrète.

Le style de vie de cette femme dévouée a rayonné de telle sorte qu’il en a attiré d’autres. Ainsi, en 1849, naissent les sœurs du Divin Rédempteur, qui exercent un apostolat auprès des plus pauvres afin de « répondre à leurs besoins spirituels et matériels ». Le cardinal Giovanni Angelo Becciu les définit comme de véritables « missionnaires de la charité ».


Portrait_soeur_Marie-Benoît

Lire aussi :
Journée de la vie consacrée : sœur Marie-Benoît, au service des malades

Tags:
béatification et canonisationstrasbourg

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
3
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
4
Raphaëlle Coquebert
« Marguerite-Marie Alacoque était une personnalité hors-norme et ...
5
Erick et Sylvie Pétard
Timothée Dhellemmes
[VIDEO] Attentats du 13 novembre : « Nos filles sont avec Dieu et...
6
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
7
Matthew McConaughey
Dolors Massot
La rencontre qui a changé la vie du héros d’Interstellar
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement