Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Lunch box : 10 recettes ludiques et équilibrées à mettre dans son cartable

FOOD
By NoirChocolate | Shutterstock
Partager

Il y a peut être une chose que vos enfants détestent à l’école... C’est probablement la cantine ! Hélas, elle est peu appétissante la plupart du temps... Si vous avez décidé dès cette rentrée de leur concocter des lunchbox afin de rassasier leur faim, voici quelques idées de recettes équilibrées, ludiques et économiques à faire pour enfin les régaler.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Des omelettes aux œufs en poudre, des épinards cuits à l’eau ou encore des purées sans beaucoup de saveur… Vos enfants les boudent sans doute. On ne le répétera jamais assez, l’influence de notre alimentation sur notre santé est primordiale. C’est surtout vrai en hiver, quand l’organisme doit se défendre contre le froid, la fatigue et toutes sortes de virus. Afin que vos enfants restent en forme toute l’année, la première chose à faire est de veiller sur des habitudes alimentaires saines : matin, midi et soir. Rien de meilleur pour eux qu’un repas fait maison.

La lunch box (bento ou autre contenant) est pratique et ludique à la fois. Elle vous permet tout d’abord de mieux veiller au quotidien, pour que vos enfants mangent correctement et en quantité suffisante. Chaque retour de l’école permet de voir ce qui reste dans la boite, un bon moyen de modifier les menus suivants. Par ailleurs, on le sait trop bien — il n’est pas toujours facile d’initier les enfants aux légumes.

La lunch box par sa forme colorée et drôle rend les redoutables légumes beaucoup plus amusants et appétissants. Bref, la lunch box permet de manger plus sain, plus équilibré et à moindre prix. Qui plus est, vous pouvez facilement recycler vos restes de la veille, sans vous prendre trop la tête, pour éviter au maximum le gaspillage. Des sites internet comme le très populaire Marmiton mais aussi Les Bentos de July proposent des recettes anti-gaspillage astucieuses et surtout rapides et accessibles.

Kyaraben : l’art d’un repas esthétique

Ce qui est devenue aujourd’hui une véritable tendance nous vient en fait du Japon où l’on a compris depuis des siècles les bénéfices de mettre son déjeuner « fait maison » en boîte. Le pays du Soleil Levant a même consacré un art à l’esthétique de ces repas « kyaraben ». En Europe, de nombreux chefs proposent des conseils nutritionnels réservés aux « lunch box addicts » avec des recettes à la fois économiques et gastronomiques.

Pour éviter de payer ce qui n’est finalement qu’une boite, vous pouvez toujours récupérer un récipient en plastique hermétique, comme un emballage de glace en plastique ou un bon vieux tupperware. Le recyclage vaut ainsi à la fois pour le contenu et le contenant !

Ludiques, gourmandes et colorées, découvrez ces 10 recettes de « lunch box » à glisser dans les cartables de vos enfants :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.