Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cette scène de retrouvailles ne laisse personne indifférent

© Capture d'écran Twitter
Partager

Elle tourne en boucle sur les réseaux sociaux. La vidéo des retrouvailles émouvantes entre un père octogénaire et son fils trisomique de 53 ans ne lasse pas les internautes. Une scène qui ne peut pas laisser indifférent.

Mardi 4 septembre, la Fondation Jérôme Lejeune a publié sur Twitter une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, après sa diffusion depuis les États-Unis. La scène se déroule dans un lieu public : un homme trisomique de 53 ans retrouve son père de 88 ans. La publication précise qu’ils avaient été séparés une semaine pour la première fois de leur vie.

On voit le fils descendre fébrilement un escalator pour se jeter au cou du vieil homme et le couvrir de baisers pendant que celui-ci le serre affectueusement dans ses bras.

Un « chromosome d’amour supplémentaire »

Les commentaires ont fusé : « Merci de montrer les personnes douées pour la tendresse, importantes pour l’équilibre d’une société », « magnifique moment très émouvant », splendeur de la paternité, plénitude de l’humanité »… Un tweet évoque un « ange sur l’escalator », tandis qu’un autre parle d’un « chromosome d’amour supplémentaire ». Une belle leçon de vie…

© Capture écran Twitter
© Capture d'écran Twitter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.