Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une Vespa de collection offerte au pape François

© Vatican Media
Le cardinal Konrad Krajewski, aumônier apostolique, essaye la nouvelle Vespa du Pape.
Partager

Mais où donc se rendaient toutes ces Vespas que l'on pouvait observer au abords de la place Saint-Pierre ce dimanche 2 septembre, quelques minutes avant l'Angélus ?

Par centaines, des scooters chromés, de toutes époques, de toutes les couleurs et immatriculés d’un peu partout dans le monde, semblaient tous se diriger vers les portes du Vatican, gardées par les gardes suisses. Le plus surprenant, c’est qu’ils étaient tous autorisés à passer !

C’était en réalité pour former une haie d’honneur devant l’entrée de la résidence Sainte-Marthe du pontife et l’accueillir lorsqu’il se dirigerait vers le Palais Apostolique, pour réciter devant la foule la prière mariale.

Un cadeau très particulier…

À la sortie du pape François, les 640 « vespisti » lui ont alors remis un cadeau personnalisé : une Vespa 50R originale sortie des usines en 1971 et baptisée Francesco. Elle était accompagnée de son casque, blanc et orné du blason pontifical de François. « C’est un don que nous sentions devoir faire au pape », a déclaré tout naturellement Giuliano Ianiro, président du « Club Vespa dans le temps » à Vatican News.

La Vespa est ornée du blason pontifical.

Le cardinal Konrad Krajewski, est aussitôt monté en selle pour faire ronronner le moteur de l’engin immatriculé BF362918 pour : Bergoglio, Francesco, année de naissance et la date du jour. Le haut prélat polonais est ensuite reparti avec jusqu’à l’aumônerie apostolique dont il est le responsable. Ce cadeau doit en effet y être consigné le temps d’être revendu et d’utiliser l’argent récolté pour des œuvres de charité. D’ici là, si vous croisez une Vespa blanche, prenez le temps de vérifier que son pilote ne porte pas une soutane blanche…

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]