Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les larmes de la Vierge sont un « antidote » contre l’indifférence

La vierge de Syracuse
You Tube
Partager

Les larmes de Marie sont les « larmes d’espérance qui dissolvent la dureté des cœurs », a déclaré le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin dans le sanctuaire de la Madone des larmes à Syracuse le 1er septembre.

Ses larmes sont « l’antidote qui nous pousse à œuvrer pour alléger la souffrance par des initiatives de paix, des gestes et des paroles responsables ». Quand la Vierge pleure, cela signifie qu’il ne peut « y avoir d’espace dans le cœur du chrétien pour la haine », mais seulement pour ceux qui souffrent.

Le numéro deux du Vatican a célébré le 1er septembre, avec tous les évêques siciliens, une messe à l’occasion des 65 ans du miracle de la Vierge des Larmes. Le miracle — rapidement reconnu par l’Église — s’est produit le 29 août 1953 dans la chambre de jeunes époux, Angelo Iannuso et Antonina Giusto. Des larmes ont alors coulé d’une représentation de Marie en bas-relief. Les reliques contenant ces larmes ont été accueillies par le pape François dans la chapelle Sainte-Marthe le mois dernier.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]