Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Parlez-vous chrétien ?

HOLY BIBLE
By poylock19 | Shutterstock
Partager

À mesure que la société connaît de moins en moins son catéchisme, elle ignore de plus en plus son vocabulaire chrétien. Michel Feuillet a entrepris de compiler un lexique pour rendre accessibles au plus grand nombre ces mots spécifiques.

« Il faut parler chrétien, si vous voulez que je vous entende », s’exclamait la servante Marotte dans Les Précieuses ridicules (Molière, 1659). Parler chrétien, cela voulait dire parler une langue intelligible, il y a… bien longtemps.

Aujourd’hui on ne serait pas loin de l’inverse. Qui parle chrétien — si l’on entend par là, la langue familière à l’Église — risque de ne pas se faire entendre tant nombre d’indifférents, et de fidèles mêmes, n’ont plus qu’une idée confuse de son histoire, de ses dogmes et de la vie sacramentelle. Et pourtant ! En deux millénaires c’est le fond de la civilisation occidentale qu’a modelé l’Église, enrichissant son vocabulaire de milliers de mots et d’expressions.

Oublier son héritage

La conséquence est inévitable : qui ignore ce vocabulaire, ignore du même coup l’héritage qui est le sien, bon gré mal gré. Aux curieux de bonne foi et de bonne volonté, il faut donc un recours — et le premier est un lexique. On peut certes en trouver. Mais il faut recommander celui que Michel Feuillet a élaboré sous le titre Vocabulaire du christianisme. Publié en juin 2000, voici qu’il en arrive à sa cinquième réédition. C’est dire à la fois le besoin auquel il répond et la qualité de sa réponse.

Réponse d’autant plus intéressante qu’elle n’est pas d’Église, si j’ose dire, mais universitaire par l’auteur et la collection : Que sais-je ? aux Presses universitaires de France (PUF), les deux étant une garantie d’objectivité.

Sous une couverture renouvelée, voici cette brève encyclopédie du christianisme, au gré des mots qui mêlent notions — je prends au hasard la lettre P — paganisme, panthéiste ;  liturgie : pale, pallium, patène ; fêtes : Pâque et Pâques ;  modes d’expression : psaume, parabole ; réalités mystiques : Paraclet, Pantocrator — comme la belle mosaïque de la couverture — art : pinacle, prédelle… Qui n’aurait envie de continuer ?

Vocabulaire du christianisme, Michel Feuillet, 128 pages, 9 euros, Que sais-je, PUF.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.