Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
home iconAu quotidien
line break icon

C’est décidé, je gère mieux mon temps à la rentrée !

© Rawpixel / Unsplash

Mathilde Dugueyt - Publié le 31/08/18

Sans parler de bonnes résolutions (un peu contraignantes), la rentrée est propice à une nouvelle organisation. La clé pour apprendre à gérer son temps, au travail comme à la maison.

Alors que nous n’avons jamais eu autant de temps libre, nous courrons toujours après les minutes. Débordé en permanence, l’impression d’être submergé par son propre quotidien est fréquente. Dans la sphère personnelle comme dans la vie professionnelle, une bonne organisation permet de gagner en efficacité et d’optimiser ses journées. Suivez des conseils pratiques pour mieux gérer son temps, jour après jour.

1. Faire des listes

À la fin de la journée ou de la semaine, au travail comme à la maison, lister ce qu’il reste à faire est un pense-bête très utile. Au-delà de nous rappeler les choses en cours, la to do list évite aussi de s’encombrer la tête. En les posant sur papier, on s’autorise à ne plus y penser le soir ou pendant le week-end.


FIRST DAY AT SCHOOL

Lire aussi :
Rentrée : cinq domaines dans lesquels prendre de bonnes résolutions

2. Se concentrer sur une tâche

Avec mille petites (et grandes) choses à gérer sur la journée, on a tendance à s’éparpiller et à s’occuper de plusieurs tâches à la fois, sans vraiment en finir une. Le mieux est de cibler ses priorités et de se concentrer dessus, quitte à laisser de côté une machine à laver ou un dossier à boucler. En faisant moins mais mieux, on gagne en efficacité.

3. Se fixer des objectifs réalisables

Poussé par l’envie de bien faire, on idéalise ses compétences en se lançant des projets inaccessibles. Aller au restaurant et au cinéma au cours de la même soirée, faire un grand tri à la maison et s’occuper du jardin un dimanche ou s’occuper de plusieurs dossiers en même temps… Il vaut mieux être lucide et réaliser des objectifs à notre portée pour éviter une déception.
Un précepte aussi valable pour les horaires. Au lieu d’enchaîner les rendez-vous et d’être en retard toute la journée, il est préférable de prévoir un peu plus large pour chaque activité. Par exemple, si vous êtes tous les matins pressé, se lever quelques minutes plus tôt est sûrement la solution.

4. Délimiter les différentes sphères de sa vie

En étant connecté en permanence avec smartphone et ordinateur portable, le monde professionnel intervient souvent dans la sphère privée et vice versa. L’attention est vite détournée par un SMS, un appel ou un mail reçu. À certains moments, il est important de couper afin de se concentrer. Pendant une réunion importante, on éteint son téléphone portable personnel ; quand on passe une journée avec les enfants, on laisse de côté son ordinateur portable et son téléphone professionnel ; au cours de yoga, on s’aère la tête en mettant tous les moyens de communication de côté !


Allier vie perso et vie pro : les astuces de Mathilde Lacombe

Lire aussi :
Allier vie perso et vie pro : les conseils inspirants de Mathilde Lacombe

5. Prendre le temps de se reposer (et dormir)

Dans le stress du quotidien, on oublie de prendre du temps aussi pour soi. Parce que les inquiétudes augmentent la fatigue, le repos est nécessaire. Pendant la journée, de courtes siestes permettent de récupérer et de repartir du bon pied. Le soir, inutile de vouloir terminer tout ce qui n’a pas été fait dans la journée. Certaines choses peuvent attendre le lendemain…

6. Ne pas s’encombrer des superflus

Sollicité à droite à gauche, un agenda se remplit vite (surtout pour ceux qui ne savent pas dire non ou qui disent trop souvent oui). En regardant de plus près, certains rendez-vous ou activités programmées sont parfois inutiles, sans but précis. Dans des périodes intenses, on se concentre sur l’essentiel. De la même façon, avec une fatigue importante, les soirées sont dédiées au calme et les déplacements sont à limiter.

7. Prendre un peu de recul et pointer ses priorités

Hiérarchiser ses priorités est la clé pour organiser ses journées et ses semaines. Pendant un moment de détente, prenez un papier et un crayon pour noter les tâches à faire en premier. On peut aussi se munir d’un Bullet Journal, un carnet dans lequel on organise son temps de manière créative et personnelle.


FEMALE OFFICE WORKER

Lire aussi :
Gérer son temps : cinq astuces pour ne plus se sentir débordée

8. Arrêter de procrastiner

Parfois par manque d’énergie, souvent par flemme, la tentation est grande de toujours reporter certaines choses au lendemain. À force de repousser le moment de faire, les tâches paraissent encore plus difficiles ou pénibles à accomplir. En se retroussant les manches, on commence par accomplir ce qui est le plus compliqué pour s’en débarrasser et on finit par les obligations moins contraignantes.

Tags:
bien êtreorganisation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Matteo Farina; Chiara Badano, Carlo Acutis
Marzena Devoud
Ils n'ont pas attendu d'être adulte pour être...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement