Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconAu quotidien
line break icon

Bientôt une taxe sur le sel ?

© onefox

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 30/08/18

Les Français mangent trop salé. Dans un rapport parlementaire attendu fin septembre, des députés proposent la mise en place d'une taxe sur le sel.

Après le sucre et la taxe soda entrée en vigueur en 2013, c’est la question du sel qui revient sur la table. Dans un rapport qui doit être présenté fin septembre, la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle, composée d’une vingtaine de députés et menée par Loïc Prud’homme (LFI), propose de mettre en place une taxe sur le sel. La cause ? Les Français mangent trop salé. Le but de la proposition ? Inciter les fabricants de l’industrie agroalimentaire à réduire le sel dans les produits qu’ils proposent aux consommateurs. Cette « taxe sel » pourrait se calquer sur le modèle de la « taxe soda » et serait fonction de la proportion de sel contenue dans les aliments.

« Très souvent on peu enlever 20 % de sel »

Michèle Crouzet, rapporteuse de la commission et députée de l’Yonne (LREM), a déclaré au Figaro que la consommation moyenne des Français oscillait entre 10 et 12 grammes de sel par jour. Or, explique-t-elle, « c’est deux fois plus que les 5 grammes recommandés par l’Organisation mondiale de la santé. Quoi qu’on en dise, le consommateur n’a pas le choix : l’essentiel du sel qu’il absorbe se trouve dans les plats cuisinés dont la consommation a explosé ces dernières années. […] Très souvent, on peut enlever tout de suite 20% de sel, sans conséquence sur le goût ou la sécurité ».


Radis

Lire aussi :
Du producteur au consommateur : comment manger mieux ?

Tags:
alimentationsociété
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement