Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 21 octobre |
Sainte Céline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Mexique : six prêtres ont été assassinés depuis le début de l’année

MIGUEL GERARDO FLORES

Fair use

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 29/08/18 - Mis à jour le 29/08/18

Samedi 25 août 2018, l’archidiocèse de Morella (Mexique) a annoncé l'assassinat du père Miguel Geraldo Flores Hernandez, porté disparu depuis plusieurs jours. Il s'agit du sixième assassinat d'un prêtre dans le pays depuis le début de l'année.

L’Église mexicaine est à nouveau en deuil. L’archidiocèse de Morella a annoncé samedi 25 août dernier le décès du père Miguel Geraldo Flores Hernandez, âgé de 49 ans, dont le corps a été retrouvé sans vie dans la ville de Nueva Italia, dans le Michoacàn, à l’ouest du pays, à 70 kilomètres de l’endroit de sa disparition. Porté disparu depuis une semaine, il faisait partie des missionnaires de la Sainte-Famille. Dans un communiqué, l’archidiocèse a dit sa « douleur » et a exprimé ses « condoléances » à la famille religieuse du défunt.

Sa disparition avait été signalée le 18 août, alors qu’il venait de célébrer la messe dans le village de Mataguaran. Si le communiqué ne contient pas de précisions sur les causes du décès, selon Mgr Herculano Medina Garfias, évêque auxiliaire de Morelia, le meurtre du prêtre serait probablement lié au vol de sa camionnette, plus qu’à sa fonction de prêtre.


PRIESTS MEXICO

Lire aussi :
Séminaristes, ils se préparent à exercer dans les paroisses les plus dangereuses du Mexique

Le sixième assassinat en 8 mois

Selon l’AED, il s’agit du sixième assassinat d’un prêtre dans le pays depuis le début de l’année 2018. Le 5 février, les pères Iván Jaimes et Germain Muniz Garcia ont été assassinés dans l’État de Guerrero. Le 18 avril, c’est le père Rubén Alcántara Díaz, 50 ans, qui a été tué à l’arme blanche  dans l’État de Mexico. Puis le père Juan Miguel Contreras Garcia, 33 ans, a été abattu le 20 avril au terme de la messe qu’il célébrait dans la paroisse Saint-Pio-de-Pietrelcina de Tlajomulco (État de Jalisco), suivi du père Moisés Fabila Reyes, 83 ans, retrouvé mort le 25 avril dans l’État de Morelos.

Selon les chiffres de l’Église mexicaine, 22 prêtres ont été assassinés dans le pays depuis 2012, ce qui en fait l’État d’Amérique latine le plus dangereux pour les prêtres. Un manuel, publié par l’Église locale et distribué aux membres du clergé, donne des recommandations détaillées sur les procédures à suivre, tant pour prévenir la violence que pour y faire face le cas échéant.


PHILIPPINES - CRIME - Pirest

Lire aussi :
Depuis le début de l’année, un prêtre est assassiné tous les neuf jours dans le monde

Tags:
mexiquepretre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement