Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mexique : six prêtres ont été assassinés depuis le début de l’année

MIGUEL GERARDO FLORES
Fair use
Partager

Samedi 25 août 2018, l’archidiocèse de Morella (Mexique) a annoncé l'assassinat du père Miguel Geraldo Flores Hernandez, porté disparu depuis plusieurs jours. Il s'agit du sixième assassinat d'un prêtre dans le pays depuis le début de l'année.

L’Église mexicaine est à nouveau en deuil. L’archidiocèse de Morella a annoncé samedi 25 août dernier le décès du père Miguel Geraldo Flores Hernandez, âgé de 49 ans, dont le corps a été retrouvé sans vie dans la ville de Nueva Italia, dans le Michoacàn, à l’ouest du pays, à 70 kilomètres de l’endroit de sa disparition. Porté disparu depuis une semaine, il faisait partie des missionnaires de la Sainte-Famille. Dans un communiqué, l’archidiocèse a dit sa « douleur » et a exprimé ses « condoléances » à la famille religieuse du défunt.

Sa disparition avait été signalée le 18 août, alors qu’il venait de célébrer la messe dans le village de Mataguaran. Si le communiqué ne contient pas de précisions sur les causes du décès, selon Mgr Herculano Medina Garfias, évêque auxiliaire de Morelia, le meurtre du prêtre serait probablement lié au vol de sa camionnette, plus qu’à sa fonction de prêtre.

Le sixième assassinat en 8 mois

Selon l’AED, il s’agit du sixième assassinat d’un prêtre dans le pays depuis le début de l’année 2018. Le 5 février, les pères Iván Jaimes et Germain Muniz Garcia ont été assassinés dans l’État de Guerrero. Le 18 avril, c’est le père Rubén Alcántara Díaz, 50 ans, qui a été tué à l’arme blanche  dans l’État de Mexico. Puis le père Juan Miguel Contreras Garcia, 33 ans, a été abattu le 20 avril au terme de la messe qu’il célébrait dans la paroisse Saint-Pio-de-Pietrelcina de Tlajomulco (État de Jalisco), suivi du père Moisés Fabila Reyes, 83 ans, retrouvé mort le 25 avril dans l’État de Morelos.

Selon les chiffres de l’Église mexicaine, 22 prêtres ont été assassinés dans le pays depuis 2012, ce qui en fait l’État d’Amérique latine le plus dangereux pour les prêtres. Un manuel, publié par l’Église locale et distribué aux membres du clergé, donne des recommandations détaillées sur les procédures à suivre, tant pour prévenir la violence que pour y faire face le cas échéant.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.