Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La famille, premier lieu d’apprentissage de la foi

POPE FRANCIS IRELAND
Handout / WMOF2018/MAXWELL / AFP
Partager

Au cours de son voyage en Irlande les 25 et 26 août 2018, le pape François a insisté sur le rôle unique de la famille dans la transmission de la foi aux nouvelles générations.

Lieu d’accueil de la vie naissante, d’apprentissage de l’humanité, la famille est par définition le lieu où les enfants peuvent le mieux recevoir la foi. Et c’est un des messages sur lesquels le pape François a voulu mettre l’accent lors de la 9e Rencontre mondiale des familles. Les familles, a-t-il expliqué, jouent un « rôle irremplaçable » dans la transmission de la foi. Une mission non seulement des parents, mais de toute la famille, à commencer par les grands-parents. De ces derniers, a-t-il insisté, « nous recevons l’identité, les valeurs et la foi ». Comme il le raconte souvent, le pape argentin a d’ailleurs appris à aimer le Seigneur sur les genoux de sa grand-mère, Nonna Rosa. C’est elle qui l’a soutenu dans sa vocation à la prêtrise, alors que le reste de la famille le voyait plutôt médecin.

Les parents, évidemment, jouent toutefois le premier rôle dans le catéchisme de leurs enfants. Pour cela, l’évêque de Rome a donné quelques conseils qui peuvent paraître simples, mais pourtant essentiels. Tout d’abord prier en famille. Sinon comment les enfants pourraient-ils marcher dans les pas leur parents ? Ensuite, célébrer les fêtes chrétiennes pour laisser la foi « entrer dans la vie familiale ». Autre conseil : être solidaires avec les plus pauvres, pour que les cœurs des enfant « se remplissent peu à peu d’amour généreux pour les autres ».

Baptême des nouveaux-nés

Toutefois, a insisté le pape François au cours de ses différents exemples, le meilleur enseignement c’est l’exemple. Les parents doivent ainsi montrer à leurs enfants, sans fausse pudeur, leur amour pour le Seigneur. Pour transmettre la foi, rien de tel que « l’exemple paisible et quotidien des parents qui aiment le Seigneur et font confiance à sa parole ».

Et pour apprendre aux enfants à aimer ? Même recette, explique le souverain pontife : leur montrer de l’amour, c’est-à-dire ne pas leur cacher les signes d’affection qui existent entre deux parents. Et l’évêque de Rome de confier avoir surpris ses parents s’embrasser alors qu’il n’avait que cinq ans ! Un souvenir indélébile toujours 71 ans après.

En matière d’éducation à la foi, le successeur de Pierre a aussi tenu à formuler un appel à faire baptiser les petits enfants « dès que possible ». En effet, s’est-il interrogé, pourquoi les priver de la joie de la fête de faire partie de la famille de Dieu ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.