Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconFor Her
line break icon

Découvrez comment la reine Victoria a changé à jamais la robe de mariée

QUEEN VICTORIA

Wikipedia PD

Marzena Devoud - Adriana Bello - Publié le 19/08/18

Près de deux siècles plus tard, les jeunes mariées continuent à s’inspirer d’elle. Elle, c’est la reine Victoria qui décida de revêtir une robe blanche le jour de son mariage en 1840. Depuis, la tradition demeure.

La reine Victoria est surtout connue pour la prospérité de la Grande Bretagne du temps de son règne, sa passion des arts et des sciences ou encore la belle histoire d’amour qu’elle a vécu avec son époux, le prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha. Mais peu de personnes savent que c’est elle qui a lancé la tradition de la robe de mariée en blanc.

Nous sommes en 1840. Âgée de vingt ans, la reine Victoria se prépare à épouser son cousin Albert. À l’époque, les mariées portent des robes de couleur, le plus souvent rouges. Elles les réutilisent par la suite pour d’autres grandes occasions.


ABBY KINGSTONE CURTIS

Lire aussi :
Dans cette famille, elles portent la même robe de mariée depuis plus de 120 ans

Le mariage royal de la reine Victoria et du Prince Albert se tient le dimanche 10 février 1840. À midi moins le quart, le cortège du fiancé quitte Buckingham Palace à destination du palais Saint James. Vers midi dix, la jeune fille part à son tour vers la Chapelle royale avec sa mère, la duchesse de Kent, et la duchesse de Sutherland, maîtresse de la garde-robe royale.

Raffinement et subtilité

Mais, à la surprise générale, Victoria arbore une magnifique robe en satin blanc de Spitalfields, un quartier de Londres célèbre pour sa soie haut de gamme. Celle-ci est couverte de magnifiques dentelles de Honiton, un bourg du Devon, connu depuis la Renaissance pour son artisanat. La robe longue, cintrée à la taille, très évasée, dotée d’une traîne et les épaules dénudées ouvre la voie vers des robes volumineuses avec un grand nombre d’accessoires.




Lire aussi :
Que faire de sa robe de mariée après le mariage ?

Si la jeune femme porte un collier et des pendants d’oreilles en diamants, elle est coiffée d’une simple couronne de roses et de fleurs d’oranger, entremêlées d’un brin de myrte, selon la vieille tradition allemande.

A l’entrée de la Queen’s Chapel, la foule émerveillée acclame la sublime robe dont la couleur est si surprenante pour l’occasion. La jeune mariée va ainsi lancer la mode du mariage en blanc… qui est encore plébiscité aujourd’hui !

WEDDING,DRESS,GALLERY
Public Domain

Du blanc pour mettre en avant la beauté des dentelles

Plus étonnant encore, la couleur blanche n’a pas du tout été choisie comme symbole de pureté (signification donnée a posteriori) mais tout simplement parce que le satin blanc mettait en valeur la beauté des fameuses dentelles…

Cette apparition du blanc pour le mariage prendra ensuite une autre signification. Petit à petit, elle commence à distinguer le mariage religieux du mariage civil, annonçant ainsi la séparation des Églises et de l’État. Avec la sécularisation de l’institution du mariage, la robe de mariée blanche deviendra alors le symbole de la virginité et de la pureté.

Même si, à l’époque du mariage de la reine Victoria, la photographie n’existait pas encore, plusieurs tableaux publiés ensuite dans les journaux ont merveilleusement bien décrit la robe royale. Ctrobe blan’est ainsi qu’à travers toute l’Europe, à l’image des célébrités actuelles, les jeunes femmes des familles bourgeoises ont souhaité copier le style de la reine. De son côté, la reine Victoria continuera à porter au quotidien des tenues dans le même esprit que sa robe de mariée.

Découvrez les plus belles robes de mariée à travers les âges :

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement