Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quelle icône va accompagner la Rencontre mondiale des familles de Dublin ?

HOLY FAMILY ICON
Partager

Les organisateurs de la Rencontre mondiale des familles, qui se tiendra du 22 au 26 août en Irlande, ont commandé pour l'événement une magnifique icône de la Sainte Famille. Bénie par l'archevêque Diarmuid Martin, président de la rencontre de Dublin, et présentée au Pape, elle sera au cœur de toutes les célébrations et invitera les participants à méditer sur la beauté de la vie familiale.

Élaborée selon la tradition du modèle en triptyque — trois panneaux de bois avec deux portes qui la protègent — l’icône choisie pour accompagner la Rencontre mondiale des familles a été réalisée par l’iconographe Mihai Cucu, un artiste originaire de Roumanie, secondé des sœurs rédemptoristes du Monastère de Saint Alphonse de Dublin. Le panneau central de l’icône présente la Sainte Famille, Jésus, Marie et Joseph, assis à table et partageant un repas. Cette image rappelle la fameuse icône de la Trinité du XVe siècle du moine russe orthodoxe Andrei Roublev. 

HOLY FAMILY ICON
Icon of the Holy Family © World Meeting of Families 2018

De chaque côté du panneau central, deux fresques évoquent des scènes de l’Évangile. Celle de gauche évoque la résurrection de la fille de Jaïre et celle de droite les noces de Cana. Ces deux épisodes témoignent de la place qu’occupe la vie de famille dans l’enseignement de Jésus-Christ et l’amour que Dieu lui porte, malgré les épreuves qu’elle endure. Les Archanges Michel et Gabriel figurent sur l’extérieur des portes. En adoration, ils se prosternent devant Dieu.

HOLY FAMILY ICON
Icon of the Holy Family © World Meeting of Families 2018

Sous les portes de l’icône, on distingue l’inscription en latin Amoris Laetitia, La joie de l’amour, titre de l’exhortation post-synodale du Pape François. C’est ce document qui sera le point de départ des discussions de la Rencontre mondiale des familles.

Une prière par la vue

Alors que cette icône sera au coeur de toutes les célébrations de cette Rencontre mondiale des familles, Aleteia vous propose de (re)découvrir ce qu’est une icône. Issu du grec, le mot icône signifie image. Une icône n’est pas une photographie ou un portrait. Comme les Évangiles, mais de manière visuelle, elle invite à la prière.

« Une icône n’est pas une simple peinture religieuse – et elle n’est pas, par définition, un objet religieux. Il s’agit en fait d’un sujet avec lequel le spectateur, l’adorateur, entre dans un dialogue (…) par la vue », a écrit le Patriarche Bartholomée de l’Église orthodoxe grecque. « Pour un chrétien orthodoxe, la rencontre avec l’icône est un acte de communion avec la personne représentée sur l’icône. »

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]