Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Aux États-Unis, une religieuse de 98 ans fait le buzz sur les terrains de basket

SISTER JEAN SCHMIDT,NCAA,BASKETBALL
Kevin C. | GettyImages North America | AFP
Partager

Sœur Jean Dolores Schmidt est l’aumônière de l’équipe de basketball de l’université catholique de Loyola, à Chicago (États-Unis). À 98 ans, elle est devenue une véritable célébrité.

À 98 ans, sœur Jean Dolores Schmidt est la nouvelle vedette du basketball américain. « America’s grandma », ainsi que l’a affectueusement surnommée la chaîne de télévision CBS, fait en effet montre d’une énergie hors du commun. Aumônière des Ramblers, l’équipe de basketball de l’université catholique de Loyola, à Chicago (États-Unis), elle les a accompagnés au printemps dernier jusqu’à la prestigieuse final four, destinée aux meilleures équipes universitaires du pays.

Membre des sœurs de la charité de la Sainte Vierge, née en 1919 à San Francisco, sœur Jean Dolores Schmidt est passionnée de basketball. Solidement campée dans son fauteuil roulant, chaussures de sport aux pieds, casquette vissée sur la tête et écharpe aux couleurs de son équipe sur les épaules, l’énergique religieuse ne se laisse pas démonter. Même les colosses aux tailles confondantes semblent ne pas pouvoir résister à son sourire à faire fondre les glaciers.

L’ancienne basketteuse prie, serre les mains, distribue des conseils, accompagne, encourage et participe gaiement à la fièvre générale. Barack Obama l’a même citée dans un tweet. À côté d’elle, Michael Jordan ferait presque pâle figure. Ne serait-ce pas elle, la nouvelle vedette du sport américain ?