Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Deux amies d’enfance se retrouvent à l’âge de 100 ans

© Mireille Gauthier
Partager

Samedi 4 août dernier, dans un village de Saône-et-Loire, ont eu lieu des retrouvailles remplies d'émotion. Celles de Alice Rancier et Jeannette Charleux, toutes deux centenaires, qui ne s'étaient pas vues depuis vingt ans.

Alice Rancier a célébré ses 100 ans le 28 juin dernier. Jeannette Charleux, sa camarade d’enfance, les fêtera, elle, en octobre prochain. Dans les années 1920, les deux amies fréquentent toutes les deux l’école communale de Saint-Sernin-du-Bois (Saône-et-Loire). Quelques années plus tard, les écolières, devenues mères de famille, habitent des maisons voisines. Autant dire qu’un lien fort les unit. Mais quand ses enfants (elle en a eu six) quittent la maison, Alice Rancier déménage et s’installe un peu plus loin.

© Mireille gauthier
Alice Rancier lors de son centième anniversaire.

Des retrouvailles 20 ans après

Le temps faisant son œuvre, les deux amies se voient moins. Elles ne s’étaient pas retrouvées durant les vingt dernières années… Qu’à cela ne tienne, à l’occasion de ses 100 ans, les enfants d’Alice ont voulu lui concocter une jolie surprise… et ont proposé à Jeannette de se joindre à la fête d’anniversaire qui a eu lieu samedi 4 août. Ils étaient une cinquantaine à entourer les deux aïeules. Un beau cadeau pour les deux dames qui ont vu passer les années.

Auprès d’Alice, cinq de ses enfants, douze petits-enfants, dix-huit arrière-petits-enfants. Mireille, une de ses filles, a confié à Aleteia que ces retrouvailles étaient pleines d’émotion. « Ces 100 ans, c’était quelque chose d’exceptionnel. Il y a eu de l’émotion. Elles étaient vraiment heureuses de se revoir ». Espérons qu’elles n’attendront pas 107 ans pour être à nouveau réunies. Peut-être à l’occasion des 100 ans de Jeannette ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]