Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 12 mai |
Saint Achille de Larissa
home iconActualités
line break icon

Quand Joël Robuchon voulait « devenir prêtre »

JOEL ROBUCHON

FRANCOIS GUILLOT I AFP

Joël Robuchon, chef cuisinier français mondialement connu, est mort ce lundi 6 août à l'âge de 73 ans.

Vianney de Villaret - Publié le 06/08/18 - Mis à jour le 06/08/18

Grand chef multi-étoilé, Joël Robuchon est mort ce lundi 6 août à l'âge de 73 ans. Issu d'une famille catholique, il avait confié dans une interview à Gala avoir « voulu un temps devenir prêtre ».

C’est un grand chef cuisinier français qui s’est éteint ce lundi 6 août. Âgé de 73 ans Joël Robuchon est mort des suites d’un cancer. Symbole du savoir-vivre et de la gastronomie française, il avait été élu « cuisinier du siècle » en 1990 par le célèbre guide Gault et Millau. Un cuisinier hors norme qui a connu une ascension fulgurante : à seulement 29 ans, en 1974, il dirige une brigade de 90 cuisiniers. Deux ans plus tard, en 1976, il devient Meilleur ouvrier de France puis ouvre son premier restaurant à Paris, le Jamin, en 1981. En 1984, il obtient « déjà » sa troisième étoile au Guide Michelin.

Fait peu connu du grand public, Joël Robuchon a réfléchi un temps à devenir prêtre. « Mes parents étaient de fervents catholiques, assez pratiquants, comme la plupart des habitants de la région. Je vivais dans cette ambiance, au contact des prêtres de la paroisse qui venaient régulièrement manger à la maison » confiait-il ainsi à Gala en 2014. Une réflexion qui l’a amené à décider de rentrer à l’âge de douze ans au petit séminaire à Mauléon (Deux-Sèvres), destiné à l’époque aux futurs séminaristes, pour recevoir une instruction du niveau secondaire.




Lire aussi :
Chef Jean-François Deguignet : « La gastronomie est internationale, la pâtisserie est française ! »

« J’ai voulu un temps devenir prêtre moi-même. (…) J’y ai aussi découvert mes premiers penchants culinaires et gourmands ». Premier à répondre présent à l’appel des religieuses pour cuisiner, il a de cette manière cultivé son goût pour les aliments entre deux temps de prières. C’est finalement à l’âge de 15 ans que Joël Robuchon quitte le petit séminaire pour commencer un apprentissage en cuisine et passer du temps avec les Compagnon du tour de France des Devoirs unis qu’il finira par intégrer.

Tags:
gastronomie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
MSZA ŚWIĘTA
Philip Kosloski
Pourquoi les catholiques répondent-ils « Et avec votre esprit » à...
2
PADRE PIO,I ABSOLVE YOU
Philip Kosloski
La puissante prière de guérison de Padre Pio
3
Camille Yaouanc
Trisomie 21 : les chiffres effarants du diagnostic prénatal
4
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
5
Anne Bernet
À Laval, l’irréductible (basilique) Notre-Dame d’Avesnières
6
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
7
Jeanne Larghero
Écologie : le bac à compost et les fins dernières
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement