Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Et si vous pratiquiez un tourisme qui réconforte le corps et l’âme ?

TOURIST NOTRE DAME
Partager

À l’heure du numérique, le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le Service du développement humain intégral, a plaidé ce samedi 4 août pour un tourisme « plus durable et responsable ».

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Que vous soyez plutôt musée, randonnée ou vieilles pierres, croyants ou non-croyants, le tourisme est l’affaire de tous. Pour l’Église il s’agit d’un moyen efficace de transmettre des valeurs et de faire « croître la personne humaine » aussi bien « dans sa dimension transcendante, ouverte à la rencontre avec Dieu » que « dans sa dimension terrestre, dans la rencontre avec d’autres personnes ou avec la nature », a rappelé le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le Service du développement humain intégral, dans son message pour la Journée mondiale du tourisme qui aura lieu le 27 septembre.

De nouveaux outils pour un tourisme durable

En 2017, le secteur du tourisme international a progressé de 7% pour atteindre 1,322 milliard de touristes, rapporte le dernier baromètre OMT du tourisme mondial. Si cette croissance devrait se poursuivre en 2018 à un rythme de 4 à 5%, le cardinal met en garde contre les effets néfastes d’un tourisme de masse, qu’il qualifie de « surtourisme », très loin d’« être sain ou équitable ». Selon lui l’Église a un rôle important à jouer et doit permettre l’émergence d’un tourisme durable et responsable.

Dans cette optique, le développement des outils numériques au service des touristes peut avoir une vertu éducative. Par exemple, ils peuvent encourager la collecte et le recyclage des déchets, ou autres « réutilisations créatives qui aident à protéger l’environnement ».

Un tourisme à visage humain

L’Église catholique invite avant tout à vivre un tourisme à visage humain. Ces « temps libres » doivent pouvoir être « des opportunités de rattrapage pour renforcer les liens familiaux et interpersonnels », mais aussi « pour fortifier l’esprit, profiter des beautés extraordinaires de la création et grandir en “humanité intégrale” ».

Le cardinal Turkson encourage ainsi à faire des vacances une occasion de « glorifier Dieu » et de mettre en valeur « la dignité humaine, la connaissance mutuelle, la fraternité spirituelle, le réconfort du corps et de l’âme ».

Pour découvrir les plus beaux lieux de retraite spirituelle en France, cliquez sur la première image :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.