Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Rennes : un violent incendie détruit le clocher de l’église Sainte-Thérèse

rennes incendie
© Capture / Youtube
Partager

Dans la nuit du mardi 31 juillet au 1er août, un incendie spectaculaire a détruit le clocher de l'église Sainte-Thérèse de Rennes.

C’est un véritable brasier qui s’est déclenché la nuit dernière à Rennes. L’église Sainte-Thérèse, construite dans les années 1930, a vu son clocher s’embraser à une vitesse incroyable. En quelques minutes, celui-ci s’est effondré.

Les Rennais n’ont pas beaucoup dormi la nuit dernière. Éveillés par les crépitements des flammes vers 23h30, ils ont assisté, ébahis, à la disparition du clocher de leur église, considéré comme un chef-d’œuvre de l’art déco. Édifice majeur de la ville possédant le label « Patrimoine du XXe siècle », l’église demeure un beau témoignage de l’architecture de l’entre deux-guerres.

Sécuriser les cloches à tout prix

Pendant plusieurs heures, les 50 pompiers sur place ont tenté de maîtriser le feu afin qu’il n’atteigne pas les parties inférieures de l’édifice, évitant ainsi des dégâts beaucoup plus importants. Si le clocher n’a pas résisté — celui-ci s’est effondré en à peine 20 minutes — les cloches, quant à elles, ne sont pas tombées. Pendant les heures qui ont suivi, les pompiers sont restés sur place pour sécuriser l’édifice et les habitations alentours. L’incendie n’a fait aucune victime.

Le curé de la paroisse Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle de Rennes, Nicolas Guillou, a apporté son soutien au curé de l’église Sainte-Thérèse et a remercié les pompiers pour leur travail sur Twitter :

Ce n’est pas la première fois que l’église Sainte-Thérèse subit un incendie. En 2001 déjà, des flammes s’étaient déclenchées, provoquant de gros dégâts. Pour le moment, l’origine de l’incendie n’est pas connue, mais celui-ci serait certainement dû à un court-circuit, les cloches fonctionnant électriquement. Les Rennais devront désormais attendre quelques mois avant de réentendre le doux tintement de leurs cloches.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]