Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Pourquoi le Pape a-t-il « fugué » du Vatican ?

© Antoine Mekary / ALETEIA
Photo d'illustration. (Audience générale)
Partager

Samedi, en fin d’après-midi, le pape François s’est discrètement rendu dans un immeuble de la Via Alessandria, au centre de Rome, pour rendre visite à l'improviste à l'une de ses anciennes amies. Cette visite impromptue du pontife a suscité une grande joie parmi les habitants du quartier.

En pleine torpeur estivale, le souverain pontife a quitté les murs du Vatican au volant de sa fameuse Ford Focus bleue. Il est allé rendre visite à une dame âgée qui ne peut plus quitter son domicile en raison de son état de santé.

L’arrivée du Pape a suscité l’étonnement dans le quartier, y compris parmi les policiers en patrouille. Sa visite a duré environ une heure. Une fois redescendu de chez son amie, le Pape a été chaleureusement salué par une dizaine de résidents de l’immeuble visiblement très émus.

Il a serré la main de chacun, il a également joué avec un enfant. Une jeune femme ne pouvait pas retenir ses larmes en le voyant. Un homme lui a donné un crucifix, et un autre voisin malade l’a attendu pour recevoir du réconfort de la part du pontife qui l’a assuré de ses prières. À l’issue de ce bain de foule, le Saint-Père est reparti en voiture en direction du Vatican.

Le Pape argentin connaît très bien ce quartier. En effet, à quelques pas de l’immeuble de son amie, place Buenos Aires se trouve notamment la première église nationale sud-américaine de Rome, Santa Maria Addolarata (Notre-Dame-des-Douleurs). Érigée au début du XXe siècle, l’église dépend directement de la Conférence des évêques argentins. L’ex-cardinal Bergolio s’y rendait régulièrement lors de ses séjours romains.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]