Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les bienfaits du thym selon sainte Hildegarde

Partager

Aux côtés d’enseignements d’une haute qualité spirituelle, cette religieuse bénédictine allemande du XIIe siècle, Docteur de l’Église, a rédigé des ouvrages célèbres de médecine et de botanique inspirés par ses visions à propos des plantes médicinales et de la nature.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Selon sainte Hildegarde, le thym est une plante médicinale et culinaire par excellence. Cette herbe de Provence « si on lui ajoute d’autres bonnes herbes et condiments, enlève les putréfactions des maladies, grâce à sa chaleur et sa force. »

Le thym affectionne les endroits secs, rocailleux et ensoleillés. Il pousse surtout dans toute la région méditerranéenne. Son nom est tiré du grec « thio », qui veut dire « je parfume ». Il existe plusieurs espèces de thym. On peut citer le thym sauvage ou serpolet ou encore le thym citron.

THYME
By Rastkobelic | Shutterstock

Lire aussi : Dix conseils pour nourrir sa famille selon les principes du régime méditerranéen

Les Romains en faisaient de nombreuses sortes de cosmétiques, s’en servaient pour purifier leurs pièces d’habitation et donner du parfum aux fromages et aux liqueurs.

Composée de tiges souples, de petites feuilles vert-gris et de fleurs blanches et roses, cette plante vivace de 20 à 25 cm est traditionnellement utilisée dans la cuisine provençale comme en herboristerie.

Un tonique général

Ce sont les feuilles séchées et les fleurs qui contiennent l’essentiel des principes actifs, notamment les huiles essentielles. Le thym est un excellent remède pour tous les problèmes affectant le nez, la gorge et les oreilles car il est antibactérien. Il peut aussi soulager les bronchites. Cette herbe aromatique est par ailleurs un tonique général et un décontractant musculaire efficace.

THYME
By Shaiith | Shutterstock

Lire aussi : Sainte Hildegarde et les aliments qui rendent heureux

Un indispensable de la cuisine provençale

Le thym est une herbe de Provence. Qu’il soit utilisé seul ou accompagné (dans un bouquet garni par exemple), le thym se prête à de nombreuses recettes faciles et savoureuses. Il s’harmonise bien avec le romarin, la marjolaine, la sauge et la sarriette. Ses meilleures alliances se font avec les tomates et les légumes secs. Il est aussi indispensable dans les terrines et les pâtés.

Il offre davantage de saveurs lorsqu’il est entier, plutôt qu’émietté. Alors, si vous cueillez vous-même la plante, rien de tel que la cueillette matinale pour une quantité d’huile essentielle optimale !

Découvres les dix plantes remèdes pour l’âme et pour le corps :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]