Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconSpiritualité
line break icon

Routes chantantes : en avant pour la mission

ROUTE CHANTANTE

Antoine de Ferluc

Clarisse de Reboul - Publié le 21/07/18

Parmi les nombreux camps d’été qui rassemblent les jeunes chrétiens pendant les vacances, les « routes chantantes » proposent un programme missionnaire construit autour du chant liturgique et de la marche fraternelle.

Lorsque le carnet de partitions et les chaussures de marche deviennent les meilleurs alliés d’un étudiant, c’est que le départ en route chantante est imminent. C’est chose démontrée : un bon groupe de marcheurs peut se transformer en un instant en un chœur polyphonique de talent. De quoi marquer les mémoires des habitants des villages-étapes qui jalonnent les itinéraires des jeunes gens. De village en village, de paroisse en paroisse, les chorales des Routes chantantes investissent les églises pour les remplir de chants choisis pour leur beauté musicale et la profondeur de leurs textes.


MAN TREKKING

Lire aussi :
Marcher à la rencontre de soi, de l’autre et de Dieu

Un moment de vacances pris avec le Christ

Ces quelques jours sont l’occasion pour les jeunes de retrouver leurs amis, de partager des moments fraternels d’entraide et de dialogue. Dans le chant comme dans la marche, ils se mettent à l’écoute les uns des autres pour unifier leurs voix et leurs pas. Au-delà des efforts de performance déployés, les routes chantantes sont aussi un rendez-vous estival spirituel. À travers les hymnes de louanges et les temps de prières, le Christ est le premier compagnon de route de ces jeunes qui cheminent d’abord vers lui.

Ce temps de pause permet de prendre du recul sur l’année écoulée et de repartir serein. « Cette semaine de route chantante est une occasion de laisser le Seigneur façonner notre cœur par le chant, en nous donnant un nouvel élan qui renforce notre intimité avec le Christ » confie Clotilde qui a participé à la Route Praedicatio 2017. Malo ajoute qu’il y voit un « moyen de recommencer l’année regonflé à bloc niveau spi ». En effet, en complément des répétitions de chants religieux, les routes sont souvent accompagnées par un ou plusieurs aumôniers, qui proposent des temps d’enseignement et de formations spirituelles, des moments de prières, des confessions.

ROUTE CHANTANTE
Antoine de Ferlue

La joie de la mission

La trouvaille des routes chantantes, c’est l’évangélisation par le chant, façon de répondre à l’appel du pape François d’aller aux « périphéries ». Si tous ces jeunes savent qu’il y a de belles rencontres à réaliser avec les plus éloignés de l’Église, le premier contact impressionne, quand il ne décourage pas. « Le chant permet une approche beaucoup plus facile auprès de ceux que l’on rencontre » souligne Félicité qui s’est lancé avec la Route Ad aeternam. Et pour cause, l’harmonie polyphonique, support de paroles remplies du message du Christ, ravit des tympans des visiteurs rencontrés aux hasard, ou invités au fil des marches. Un chœur de soixante jeunes étudiants ne manque jamais de piquer la curiosité des passants et de surprendre les habitants de la région, et parfois permet d’en toucher et d’en bouleverser quelque uns.

Les effets étonnent les jeunes eux-mêmes : l’un d’eux témoigne que « c’est renversant quand les gens viennent nous voir pour nous dire que les chants les ont bouleversés, alors que nous n’avons juste chanté ». Les chants résonnent comme des invitations douces mais explicites, ils deviennent une porte de l’Église que les chorales des Routes s’appliquent à rendre accueillantes.




Lire aussi :
L’évangélisation par les muscles, pourquoi pas ?

Chacun sa route, chacun son chemin

Depuis la création de la Route Sitio en 2008, le principe d’évangélisation estivale par le chant s’est répandu et a donné naissances à d’autres Routes Chantantes : Route Praedicatio, Route Ad aeternam, Route de l’AGSE, Route Choralame… Chacune apporte sa particularité et ses innovations d’année en année. Les routes chantantes n’ont pas fini de se perfectionner pour mieux répondre aux attentes des jeunes et des personnes rencontrées.

Tags:
chantmarche
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
CHURCH
Agnès Pinard Legry
Une messe dimanche... trois scénarios possibl...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement