Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Un cadeau en forme de clin d’œil pour les 5 ans du prince George

PRINCE GEORGE

Andrew Chin I GETTY IMAGES NORTH AMERICA I AFP

Nicolas Boutin - Publié le 20/07/18

L’aîné du prince William et de Kate Middleton fête son cinquième anniversaire dimanche 22 juillet. Pour l’occasion la Monnaie royale britannique commercialise une pièce à l’effigie de saint Georges, le patron de l’Angleterre.

Un cadeau grandeur royal. Le prince George, aîné des trois enfants du couple William et Kate Middleton, fête ses 5 ans dimanche 22 juillet. À cette occasion, le Royal Mint — la Monnaie royale — commercialise une pièce de 5 livres — l’équivalent de 6 euros — à l’effigie de saint Georges, saint patron de l’Angleterre.

SAINT GEORGES COIN
The Royal Mint

Saint Georges, de l’héroïsme au martyre

Sur la pièce, le saint est représenté aux côtés du dragon qu’il a terrassé selon la légende. Officier romain du IIIe siècle, George est élevé par l’empereur Dioclétien aux premiers grades de l’armée. Un jour, à Silène, dans la province romaine de Libye, le chevalier doit affronter un dragon qui dévore tous les animaux de la contrée et exige des habitants un tribut quotidien de deux personnes tirées aux sort. Comme le rapporte la Légende dorée, écrite par Jacques de Voragine au XIIIe siècle, un jour la fille du roi est choisie. Georges monte alors sur son cheval, se signe de la croix et recommande Dieu avant d’affronter le monstre. De sa lance, il le transperce et sauve la princesse.


GEORGES

Lire aussi :
Les cinq choses qu’il faut savoir sur le fameux saint Georges

Grâce à cet exploit, et alors que le dragon n’est pas mort mais apprivoisé, les habitants de la ville reçoivent le baptême en masse. Craignant toujours la bête, Georges tue par la suite le dragon et traîne le cadavre hors de la cité. Mais les édits de Dioclétien contre les chrétiens condamne Georges au martyre. Livré à d’effroyables supplices, il survit miraculeusement avant d’être décapité le 23 avril 303. C’est à ce jour que l’on fête la Saint-Georges.

Georges, saint patron protecteur

S’il donne son nom à la Géorgie, est déclaré saint patron de l’Éthiopie, de la Bourgogne, des scouts ou des templiers, saint Georges est surtout réputé pour être le saint protecteur de l’Angleterre, dont la croix rouge sur son drapeau blanc lui est dédiée. Par la volonté du roi Édouard III, il remplace saint Édouard le confesseur lors de la création de l’Ordre de la Jarretière — le plus élevé des ordres de chevaliers britanniques —, le 23 avril 1348, jour de la Saint-Georges, en pleine Guerre de Cent ans. Il s’agit, en 2018, du plus ancien ordre de chevalier encore existant en Grande-Bretagne.

La légende de saint Georges et le dragon a été utilisée sur les pièces royales pendant des siècles, selon la monnaie royale, et invoque délibérément le courage et le triomphe du bien sur le mal comme un hommage au prince pour son anniversaire. Sur le verso de la pièce trônera le portrait de l’arrière grand-mère du prince George, la reine Elizabeth II. La pièce, millésimée de l’année 2018, fera partie d’un set annuel appelé The Progress of a Prince.


NEW BABY PRINCE

Lire aussi :
Les six choses à savoir sur le baptême du prince Louis d’Angleterre

Tags:
saint georges
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement