Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Infirmier en pratique avancé, ce nouveau métier qui débarque à la rentrée

NURSE HOSPITAL

Dmitry Kalinovsky I Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 20/07/18

C’est par un discret décret au Journal officiel publié ce 19 juillet que le métier d’infirmier en pratique avancée vient d’être créé. Il confère à ces soignants des « compétences élargies ». L’objectif visé : améliorer l’accès aux soins ainsi que la qualité des parcours des patients en réduisant la charge de travail des médecins sur des pathologies ciblées.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Prévue par la loi de modernisation du système de santé français votée lors du précédent quinquennat, la pratique avancée pour la profession infirmière vient d’être reconnue dans un décret publié ce 19 juillet au Journal officiel. L’infirmier en pratique avancé (IPA) pourra « participer à la prise en charge globale des patients », libérant ainsi du temps pour les médecins.

Des intermédiaires entre l’infirmier et le médecin

À l’interface de l’exercice infirmier et de l’exercice médical, les IPA pourront « suivre (avec leur accord) des patients confiés par un médecin de l’équipe de soins au sein de laquelle ils exerceront », ils auront « la responsabilité du suivi régulier des patients pour leurs pathologies et pourront prescrire des examens complémentaires, demander des actes de suivi et de prévention » et pourront « renouveler ou adapter, si nécessaire, certaines prescriptions médicales ».




Lire aussi :
Objection de conscience : les pharmaciens dédaignés

Au niveau de la formation, un nouveau diplôme d’État reconnu au grade de master sera délivré à l’issue d’une formation de deux ans. Les premiers étudiants seront accueillis en septembre dans une dizaine d’universités accréditées. Le gouvernement vise la formation de 5.000 IPA d’ici la fin du quinquennat.

Une réponse aux évolutions de la société française

Ce nouveau métier, qui existe déjà aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, a fait l’objet de plus d’un an de négociations parfois difficiles, certains médecins craignant de perdre le contrôle dans le suivi du patient. Pour le conseil national de l’ordre des infirmiers, le métier d’IPA permet surtout de répondre aux évolutions de la société française et de ses besoins en soins de santé. « En raison du vieillissement de la population, des poly-pathologies, de l’explosion des maladies chroniques et de l’inégale répartition des professionnels de santé sur le territoire, le métier d’infirmière de pratique avancée pourrait être une des réponses à cette problématique, si l’on prend exemple des expériences des pays étrangers où ce métier a été créé », explique-t-il.




Lire aussi :
Vous voulez vivre longtemps ? Alors ne changez pas de médecin de famille

Tags:
ÉcoleRentrée scolaireSanté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement