Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 04 décembre |
Sainte Barbe
home iconAu quotidien
line break icon

Cinq bonnes raisons de ne pas rater la cousinade de cette année

FAMILY DINNER

Pressmaster I Shutterstock

Vianney de Villaret - Publié le 20/07/18

L'été est souvent l'occasion des grandes réunions de famille mais la motivation n'est pas toujours au rendez-vous...

Parcourir des kilomètres, dire bonjour à des oncles dont nous avions oublié jusqu’à l’existence, saluer une vieille tante qui pique, essuyer sa joue des baveuses embrassades des petits cousins… La perspective d’une réunion de famille n’est pas toujours synonyme d’enthousiasme. Pourtant, ces rendez-vous à intervalles plus ou moins réguliers nous invitent généralement à profiter de la douceur des journées estivales à un moment de l’année où les soucis professionnels ou scolaires se font moins pressants. Voici donc cinq bonnes raisons de ne pas manquer la prochaine cousinade de l’été.

1 – L’occasion de resserrer les liens, de voir ceux que l’on aime

La devise des familles devrait être : « Je t’aime… moi non plus ». Il n’est pas forcément évident de se retrouver le temps d’une journée avec sa soeur ou son oncle avec qui nous sommes fâché. Pourtant la famille est bien souvent le cocon vers lequel nous nous tournons quand rien ne va plus. C’est là d’où nous venons et où nous sommes entourés d’amour, du moins par certains. Cette rencontre est donc l’occasion d’entretenir les liens avec ceux que nous apprécions et qui nous le rendent bien dans les coups durs. Inutile dans ces conditions de choyer l’oncle à héritage.

2 – Créer des bons souvenirs de famille

C’est le moment de demander à votre jeune cousin un peu geek, vous savez celui qui ne lâche pas son smartphone et qui reste connecté en permanence à Instagram, de prendre des photos de l’évènement. Un bon moyen de détendre l’atmosphère, de faire des photos familiales amusantes et surtout de pouvoir créer des souvenirs communs à revoir tous ensemble.
Si l’apéro est un peu trop long à votre goût embarquez un ballon de foot et organisez un match sous prétexte que nous sommes champion du monde. Pour les plus réfractaires au ballon rond, un jeu de mölkky peut être tout aussi amusant. N’en profitez pas pour envoyer le bâton sur votre vieille tante un peu aigrie.


FOOD

Lire aussi :
Réunions de famille : trois conseils pour gérer les conflits familiaux

3- Saisir les histoires d’enfance de nos aînés

Qui n’aime pas être embarqué dans une histoire passionnante d’une autre époque ? Profitez d’avoir votre grand-oncle encore présent pour lui poser des questions sur son enfance, sur la manière dont-il a rencontré votre tante, s’il a vécu la guerre plus jeune… C’est le moment de recueillir de précieux souvenirs qui ne seront malheureusement pas éternels. C’est aussi cela la fameuse transmission. Laissez-vous bercer par le récit de sa vie. Ce conseil peut néanmoins se révéler dangereux : prévoyez une échappatoire si le grand-oncle ne s’arrête plus de parler.

4 – La famille, votre meilleur réseau

Votre petite cousine recherche un appartement et vous allez justement quitter le votre ? Au cours d’une conversation vous réalisez que votre frère peut vous introduire auprès d’un prospect ? Un peu plus loin une tante apprend que sa belle-sœur peut lui confectionner une robe ? Bien souvent nous cherchons de l’aide partout mais nous oublions que notre famille peut nous être d’un grand secours. Faites de cette journée familiale le moment idéal pour donner un coup de main à votre prochain.




Lire aussi :
Nos cousins sont-ils nos meilleurs amis ?

5 – Un rendez-vous pour se détendre… et bien manger

Un célèbre personnage de bande dessinée pourrait résumer ce cinquième point très simplement : « Quand l’appétit va, tout va ». En effet, si les tensions familiales peuvent ressurgir lors de ce type d’évènements, une chose est sûre : un bon repas mettra tout le monde d’accord et achèvera de motiver les plus indécis. Vous reconnaîtrez rapidement le pique-assiette de la famille qui restera planté aux côtés du buffet. Mais finalement partager un repas de famille, n’est-ce pas un peu biblique ? Un temps de communion à l’image de la Cène ? Ce qui est sûr c’est qu’en plus d’un bon repas, ce temps est précieux car il permet à la famille de se poser et de prendre le temps de discuter.


2 WOMAN HUGGING

Lire aussi :
Cinq arguments pour oser se demander pardon en famille

Tags:
Famille
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Sauvetage Kevin Escoffier Vendée Globe
Timothée Dhellemmes
"Ta vie était plus importante que notre Vendé...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement