Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Dans le vestiaire après le coup de sifflet final, la plus belle action des Bleus

Partager

Les joueurs de l'équipe de France ont célébré leur titre de champion du monde de football dimanche soir dans le vestiaire à Moscou. En diffusant pendant de longues minutes un live sur Instagram, Paul Pogba a fait vivre aux Français un moment d’une rare émotion.

Dans les vestiaires de l’Équipe de France, c’était l’euphorie après le coup de sifflet final et la remise du trophée. Les Bleus ont retrouvé d’anciens champions du monde de 1998, Vladimir Poutine, la présidente croate et d’autres personnalités qui tenaient à les féliciter. Parmi eux, le chef de l’Etat, Emmanuel Macron a fait un discours aux joueurs, filmé et diffusé en direct sur les réseaux sociaux par Paul Pogba, aux côtés de l’adjudant-chef Cabrita.

« Hé, les enfants. Je voulais vous dire quelque chose, a commencé le chef de l’État dans une ambiance survoltée. Vous avez fait rêver tout le pays, et l’adjudant-chef Cabrita qui est là avec nous, c’est un exemple de cela », a expliqué le président de la République devant un auditoire devenu attentif.

« Il y a quelques mois, il était donné pour mort au Mali, parce qu’il se bat pour le pays, il est au régiment médical, a continué le chef de l’État. On l’a sauvé. Il a perdu une jambe, un bras, il a été abîmé de partout. J’ai fait sa connaissance au mois de juin, on ne voit qu’une chose, c’est son sourire, comme vous pouvez le voir ce soir »

Avant de poursuivre son récit. « Je l’ai revu le 13 juillet, il était sur un fauteuil roulant. Il m’a dit que la personne qu’il admirait le plus, c’était Didier Deschamps — ça m’a fait un peu mal au début, mais… « , a-t-il dit avec le sourire, déclenchant des rires. « C’est forcément quelqu’un de bien ! », a embrayé le sélectionneur.

Le président a repris : « Il m’a dit : “J’ai une faveur à vous demander. Après-demain, quand vous verrez les joueurs, dites-leurs qu’ils ont fait rêver un petit Français comme moi”, c’est pour ça que je voulais vous l’emmener, parce que je voulais que vous vous rendiez compte de ce que vous faites ». Les joueurs ont applaudi et Didier Deschamps a enlacé l’adjudant-chef Cabrita, tandis que Paul Pogba lançait : « Bravo, bravo ! La République ! La République ! » Le soldat Cabrita est aujourd’hui toujours en rééducation à l’hôpital.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]