Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Reportage avec le dernier ermite d’Irlande

FATHER DAVID JONES,HERMIT,IRELAND
Partager

On pourrait croire qu’il s’est enfui du monde, il n’en est rien. Depuis son ermitage, frère David, moine bénédictin offre sa vie en sacrifice pour sauver le monde.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Très croyant, David Jones a passé une bonne partie de sa jeunesse à tenter de convertir des catholiques au baptisme. Jusqu’au jour où ce Gallois a pénétré dans une église catholique. Nous sommes à la fin des années 1960. Subjugué par la beauté des chants latins et les volutes d’encens, le jeune homme dit avoir été saisi en un instant par la dimension mystique de la liturgie catholique. Sa conversion est fulgurante.

D’un monastère français à l’ermitage irlandais

Rapidement, il fait le choix de la vie monastique. Avec la bénédiction de ses parents, il entre dans une communauté bénédictine en France. Il y passe de nombreuses années, avant de vivre dans différents monastères d’Europe, jusqu’en Italie. Finalement, son chemin le porte dans le village irlandais de Duleek (Est). Il s’y installe définitivement et devient ermite.

Fait très rare, Frère David a invité Aleteia à l’accompagner et à suivre une de ses journées ordinaires. Normalement, les ermites ne le permettent pas : leur vocation est de vivre une vie de silence et de solitude. Le quotidien du frère David se déroule dans un modeste appartement. Ce qui ne correspond pas à l’image habituelle des ermites vivant en pleine nature. Pourtant, le climat spirituel et silencieux qui règne chez lui est intense.

Découvrez ces photos qui racontent une journée ordinaire du Frère David :