Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Hildegarde de Bingen : « L’hysope est bonne dans tous les aliments »

Partager

Aux côtés de ses enseignements spirituels, Hildegarde de Bingen, religieuse bénédictine allemande du XIIe siècle, docteur de l'Église, a rédigé des ouvrages de médecine et de botanique inspirés par ses visions.

Selon sainte Hildegarde, se savourant « mieux cuite ou réduite en poudre que crue, l’hysope rend le foie plus capable de rendement et purifie aussi les poumons ». En effet, l’hysope regorge de vertus. Très appréciée des gastronomes débutants autant que confirmés, cette plante gorgée de soleil est une véritable mine de bienfaits pour l’organisme. Anti-inflammatoire, sédative, antiseptique… La liste des vertus thérapeutiques de l’hysope est longue.

Citée dans la Bible pour son utilisation au cours de rituels de purification, on retrouve également ses traces en Grèce Antique. Ses fleurs, qui peuvent être violettes, bleues, blanches ou rouges, sont groupées en épis. Il faut dire cette plante de garrigue apprécie particulièrement le climat méditerranéen et les rayons du soleil qui lui permettent de développer ses innombrables bienfaits.

La plante « bonne à tout »

L’hysope fut pendant longtemps une plante « bonne à tout », comme la sauge qu’on nommait justement la « toute bonne ». Elle peut être utilisée aussi bien par voie externe qu’interne. Appliquée sur la peau, l’hysope distille des bienfaits cicatrisants tandis que ses effets anti-inflammatoires permettent de soulager des douleurs rhumatismales. Mais c’est en préparant une simple tisane que l’hysope est la plus efficace, notamment en cas de bronchites.

L’hysope est excellente pour aromatiser les farces, le gibier, les viandes et les volailles. Les feuilles finement hachées peuvent parfumer les salades et les sauces. Enfin, sachez que cette plante est un élément essentiel dans la fabrication de nombreuses liqueurs… dont la Grande Chartreuse et la Bénédictine !

Pour découvrir dix plantes remèdes pour l’âme et pour le corps, cliquez sur la première image :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]