Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Pour Jean Leonetti, « la mobilisation » contre la PMA est « possible »

JEAN LEONETTI
VALERY HACHE / AFP
Partager

Vice-président des Républicains, Jean Leonetti a réaffirmé jeudi son opposition à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes dans un entretien au quotidien L'Opinion.

« Je suis opposé à l’extension de la PMA aux couples de femmes car elle conduira à terme à la GPA », estime Jean Leonetti, vice-président des Républicains et maire d’Antibes, dans un entretien à L’Opinion. Selon lui, « les débats organisés par le CCNE ont montré une forte résistance à cette idée [l’extension de la PMA ndlr] ». « La mobilisation est donc possible. Emmanuel Macron avait dit qu’il fallait une société apaisée pour passer cette réforme, il ne l’aura pas ! »

« Les sujets de bioéthique ne se résument pas à un combat entre les jeunes et les anciens, les conservateurs et les progressistes ! », prévient également le vice-président des Républicains. « Je crois comprendre néanmoins que sa majorité est divisée sur le sujet. Passer par-dessus celle-ci et une partie de la population me paraît bien risqué ».

Plus globalement, celui qui a donné son nom à deux lois sur la fin de vie avoue n’avoir jamais été favorable au fait de réviser tous les sept ans les lois sur la bioéthique, comme le prévoit actuellement la loi française. « Je pense qu’il vaut mieux que ces textes soient révisés à la demande et qu’en même temps soit mise en place une pédagogie permanente, détaille-t-il. Or les gouvernements jusqu’ici n’ont fait aucun effort en ce sens. Ces sujets sensibles sont confinés dans l’espace des experts et des politiques. Ceci tient au fait que l’on imagine que si l’on débat, c’est automatiquement pour changer la législature. Ce n’est pas du tout automatique. »

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.