Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La joie d’être chrétien avec des chants de marins

BOAT SAIL
Partager

Du dimanche 29 juillet au 3 août, une trentaine de jeunes embarqueront pour la Vague chantante. Leur but ? Parcourir la Bretagne sud et chanter dans les ports pour témoigner de leur joie d'être chrétiens.

Quatre bateaux, un prêtre, une trentaine de jeunes dont un chef de chœur et quatre skippers…  C’est un drôle d’équipage qui s’apprête à sillonner les ports du Morbihan du dimanche 29 juillet au vendredi 3 août prochain à bord de quatre voiliers de 36 pieds. Groix, Belle-Île, Quiberon, Houat… Autant de lieux où ils iront témoigner de la joie toute simple d’être à la fois chrétiens et bons vivants. Leur objectif ? Rassembler autour du chant les promeneurs des ports du Morbihan en puisant largement dans les répertoires marin, populaire et sacré. Jean-Baptiste du Jonchay, mais aussi Jacques Brel ou Stromae, ils ne se refusent rien.

© Vague chantante
Vague chantante.

Attirer les gens par le côté sympa

Pour Charlotte, Grégoire et Domitille, qui ont initié le projet, l’objectif est double : sensibiliser les personnes qu’ils rencontreront à la présence de Dieu et proposer à leurs amis des vacances spirituelles et détendues. La première étant une pro de l’organisation, le second un as de la voile et la dernière une amoureuse de la musique, le projet est né. « On avait envie de faire quelque chose de missionnaire. Notre volonté profonde, c’est d’attirer les gens par le côté sympa, de montrer qu’on s’amuse et que c’est Dieu qui guide ça », explique Grégoire, 27 ans. Cajón, guitares, violons prendront place sur les bateaux. Au programme, trois à quatre heures de navigation par jour (20 miles par navigation), et deux ou trois heures de chants devant les débarcadères. Avec apéro le soir, bien entendu. On n’a plus qu’à leur souhaiter bon vent.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]