Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 26 octobre |
Saint Demetrius
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Les six choses à savoir sur le baptême du prince Louis d’Angleterre

NEW BABY PRINCE

AFP

Cerith Gardiner - Marzena Devoud - Publié le 09/07/18 - Mis à jour le 30/09/20

Un peu plus de deux mois et demi après sa naissance, le prince Louis, le benjamin du duc et de la duchesse de Cambridge, a été baptisé ce lundi 9 juillet.

Cinquième dans l’ordre de succession au trône britannique, Louis a été baptisé dans la tradition anglicane avec pompe due à son rang. Découvrez les six différences entre un baptême royal et ceux que nous avons l’habitude de célébrer.

View this post on Instagram

A post shared by Duke and Duchess of Cambridge (@dukeandduchessofcambridge)

Le lieu

La chapelle royale du palais Saint-James de Londres date des années 1530. Elle a été construite à la demande du roi Henri VIII. Le Palais lui-même fut bâti sur les terres d’un ancien hôpital pour lépreux, placé sous la protection de saint Jacques le Mineur (Saint James the Less en anglais). La chapelle royale n’est pas considérée comme un édifice mais comme un « établissement », selon le site officiel de la famille royale, destiné « aux prêtres et aux chanteurs qui servent les besoins spirituels du souverain. » Ce besoin a commencé à se faire particulièrement ressentir lorsqu’il a fallu accompagner les voyages du souverain : de nouvelles chapelles permanentes ont été alors construites.

À l’intérieur de la chapelle, dont les plafonds voûtés rappellent le style de l’église Santa Costanza de Rome, Henri VIII avait demandé à un artiste renommé de l’époque, Hans Holbien, de la décorer en l’honneur de ses noces à venir avec la princesse allemande, Anne de Clèves. Des changements importants dans la chapelle sont intervenus en 1836, avec l’ajout de lambris de chêne en préparation à un mariage beaucoup plus heureux, celui de la reine Victoria et du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha.


JOEY STARR

Lire aussi :
JoeyStarr ému au baptême de son fils

La chapelle est toujours considérée par la famille royale comme un lieu important, et probablement le plus intime. Le prince George, le frère aîné de Louis, y a été baptisé le 23 octobre 2013. C’est aussi là qu’avait reposé la dépouille de Lady Diana, la grand-mère de Louis de Cambridge, avant ses funérailles à l’abbaye de Westminster en 1997.

https://twitter.com/abbeamar/status/1016325500552310785

Le baptistère

La reine Elizabeth, ses enfants et tous ses petits-enfants, à l’exception de la princesse Eugénie, ont été baptisés dans le magnifique baptistère, un joyau unique de la Couronne, utilisé spécialement à chaque baptême royal. Il fût commandé en 1840 par la reine Victoria et par son mari le prince Albert, pour le baptême de leur premier enfant, Victoria. Tout en ayant l’apparence de l’or, ce baptistère est en argent.

L’eau bénite

Pour rappeler le baptême de Jésus par Jean-Baptiste, les bébés royaux sont baptisés dans l’eau de la rivière du Jourdain. Pour le baptême de la sœur du prince Louis, Charlotte, l’eau avait été affrétée directement par avion du Jourdain. On peut espérer que cette fois, le prince William aura profité de son voyage récent au Moyen Orient pour en rapporter avec lui !

La robe de baptême

Comme pour de nombreuses familles, le prince Louis a porté une robe de baptême déjà utilisée par ses aînés. Cette robe particulière est la réplique exacte de celle portée par le premier né de la reine Victoria en 1841. L’original, après avoir été utilisé pour tous les baptêmes royaux jusqu’en 2008, est devenu trop fragile.

Le célébrant

C’est l’archevêque de Canterbury, Mgr Justin Welby qui a baptisé le prince Louis. Vous l’avez certainement déjà remarqué au cours du mariage récent du prince Harry avec Meghan Markle. C’est aussi lui qui a baptisé le prince George et sa sœur Charlotte. En tant que chef de l’Église anglicane, l’archevêque est choisi par la reine elle-même, sous le conseil du premier ministre.

Les parrains

Alors que nous choisissons la plupart du temps deux parrains pour nos enfants, il est de coutume que les enfants royaux en aient davantage : le prince William en a six, son fils le prince George en compte sept, tandis que sa petite sœur Charlotte en a cinq. N’est-ce pas là un beau renfort spirituel ?




Lire aussi :
Comment bien choisir sa médaille de baptême ?

Tags:
angleterrebaptême
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
2
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
3
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
4
WEB2-MISSEL-FORMATION-ABBENICO.jpg
Agnès Pinard Legry
Les prêtres se préparent à un grand changement
5
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-POITIERS-shutterstock_1857434686.jpg
Bérengère Dommaigné
À Poitiers, un établissement catholique reçoit des menaces
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement