Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les intentions de messe, le meilleur moyen de soutenir les chrétiens en difficulté

PILGRIMAGE MEDIA
Émilie Pourbaix
Partager

De nombreuses associations apportent leur aide aux communautés chrétiennes qui souffrent de persécutions, de conflits ou de la misère. Par les intentions de messe, la dimension spirituelle vient au secours de l'aspect purement humanitaire.

En 2017, une messe a été célébrée toutes les 21 secondes dans l’optique de soutenir les communautés pastorales en difficulté. C’est ce qu’indique la fondation de droit pontificale, l’Aide à l’Église en détresse (AED), dans son rapport annuel. Soit environ 1,5 million de messes. L’association affirme ainsi avoir réservé un peu moins de vingt millions d′euros pour les intentions de messe.

Plus encore que l’aide économique, il s′agit d′un soutien spirituel. Développant la communion de l′Église, cette méthode peu commune participe à la vitalité des communautés locales. Bien que la célébration de l’Eucharistie n’ait jamais été considérée comme un acte lucratif — ce n’est pas l’appât du gain qui guide le prêtre — offrir de l’argent pour le Saint-Sacrifice permet de soutenir des paroisses et de diocèses, parfois plus que modestes.

Reconstruire l′environnement religieux

Cette forme d′aide charitable va généralement de pair avec le soutien à l′environnement religieux. Dans le cas des chrétiens d′Orient, par exemple, les infrastructures ont été mises à sac. En particulier en Irak et en Syrie qui ont subi les foudres de l’organisation État islamique. Les villages chrétiens de la plaine de Ninive ont ainsi souffert de nombreux dommages. Ceux qui n’ont pas péri sous les armes des jihadistes entre 2014 et 2016 avaient dû fuir. Aujourd′hui, alors que les chrétiens désirent retrouver leurs foyers, l’environnement de ces communautés chrétiennes est parfois totalement à reconstruire.

Églises, couvents, centres paroissiaux, mais aussi écoles ou foyers… Bien des édifices, autour desquels gravitait la vie de foi de ces communautés, restent à rebâtir. C′est d′ailleurs souvent la part la plus importante que consacrent les associations de soutien. En participant à rebâtir les lieux de culte, c′est le culte lui-même que l′on permet de faire revivre.

Préserver et développer la foi chrétienne dans ces pays, signifie également soutenir l′Église de demain. La fondation pontificale précise à ce titre participer à la formation des séminaristes et des religieux. Par ailleurs, pour aider à porter le message de l′Évangile dans des endroits où le culte est le moins développé, l′aide au transport doit aussi être pensé. C’est ainsi que l′AED a offert des voitures, des motos, des vélos mais aussi des camions ou encore… des embarcations pour les régions accessibles uniquement par voie maritime.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.