Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Les 4 articles les plus partagés

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À quoi nos anges gardiens ressemblent-ils ?

WOMAN ON TRAIN
Partager

Ces créatures spirituelles, qui sont à nos côtés en permanence, peuvent manifester leur présence de différentes manières.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

En tant que chrétiens, nous croyons que le Seigneur assigne à chacun d’entre nous un ange gardien ayant pour mission de veiller sur nous dès les premiers instants de notre vie terrestre. La plupart du temps, nous ne les voyons pas et n’avons même pas conscience de leur présence. Mais il peut arriver qu’à certaines occasions, ils se manifestent d’une manière ou d’une autre.

Les anges n’ont pas de corps à proprement parler. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvons pas les voir en temps normal. Ce sont de purs esprits, mais il arrive qu’ils revêtent une apparence physique quand c’est nécessaire. Le reste du temps, ils restent invisibles à nos yeux humains.

Il se peut aussi, et c’est ce qui se produit le plus souvent, que notre ange gardien se manifeste à nous par le biais d’une action invisible ou d’une « voix ». Une religieuse brésilienne du nom de sœur Maria Antonia relate dans son autobiographie ayant connu un succès fulgurant dans les années 1950 (Sous les ailes d’un ange – Under angel wings) la relation privilégiée qu’elle entretenait avec son ange gardien, qu’elle appelait son « Nouvel Ami ». Elle raconte notamment la façon dont il l’empêchait de commettre des péchés, comme lors de cet épisode de son enfance devenu célèbre :

« Pourquoi ne pourrais-je pas prendre des pêches comme les autres enfants ? » Je tendis la main pour attraper une pêche, et alors que mes doigts touchaient déjà le beau fruit soyeux, je reçus un signal très doux de mon Nouvel Ami. Mon bras, suspendu dans les airs, fut gentiment abaissé par une « main invisible », que je ressentis de la même manière que si une personne réelle m’avait touchée. Car je comprenais mieux la voix de mon Nouvel Ami que les paroles de mère Raphaël, ou de sœur Pauline ou sœur Irène que je pouvais voir quand elles s’adressaient à moi.

Dans ces cas-là, les anges gardiens sont perçus comme une présence « invisible » difficile à décrire avec des mots, mais plus « réelle » que ce qui est visible à notre regard.

Mais il arrive aussi que les anges gardiens prennent une forme humaine, parfois sous l’apparence d’un enfant, comme en témoigne cette histoire datant de la seconde guerre mondiale :

Eldon Dahl était pilote dans l’US Air Force lorsque son avion fut abattu au-dessus de l’Italie. Il rentrait d’un raid de bombardements près de la ville de Foggia, dans les Pouilles, le 25 août 1943. Mitraillé par des avions de chasse allemands, il parvint à sauter en parachute de son avion en feu et atterrit près d’un petit village italien. Mais il se fit prendre par l’armée italienne et fut fait prisonnier à deux reprises avant de parvenir à s’échapper avec un petit groupe d’Alliés dans les montagnes au nord de Rome. Bientôt Eldon se retrouva seul et traversa à pied montagnes et villages. Un jour, il fut attiré par une délicieuse odeur de nourriture cuisant sur le feu. Il s’approcha et aperçut deux femmes en train de cuisiner près d’une ferme. Il décida d’aller les voir dans l’espoir qu’elles lui donnent à manger. Soudain, une petite fille blonde âgée d’une dizaine d’années et vêtue d’une robe blanche surgit à ses côtés. D’un doigt sur les lèvres, elle lui fit signe de ne pas faire de bruit. Puis, le prenant par la main, la fillette l’emmena dans la direction opposée, où ils se tinrent cachés derrière des buissons. C’est alors que deux soldats allemands firent leur apparition et se mirent à discuter avec les femmes. Eldon réalisa qu’il venait d’échapper à une nouvelle capture. Quand il regarda autour de lui, la petite fille avait disparu et demeura introuvable. Il fut persuadé qu’elle était son ange gardien. L’assurance d’avoir son ange gardien auprès de lui, lui donna la force de croire qu’il parviendrait à rentrer chez lui. Pendant deux mois, Eldon parcourut seul plus de 300 kilomètres à pied avant de parvenir à percer la ligne de front et d’atteindre la zone américaine près de Cassino le 13 novembre 1943. Il rentra aux États-Unis deux semaines plus tard.

Si la grâce nous est un jour donnée d’apercevoir notre ange gardien, il est très probable qu’il nous apparaisse sous une forme qui nous apporte un sentiment de paix et de sérénité. Car notre ange gardien nous connaît mieux que nous-mêmes, et choisit donc une apparence qui ne nous effraie pas mais au contraire, nous apporte le réconfort dont nous avons besoin à ce moment-là.

Et même si nous n’avons pas la grâce de le voir au cours de cette vie, notre foi chrétienne nous permet de croire avec confiance que notre ange gardien est toujours à nos côtés, prêt à nous venir en aide quand nous en avons le plus besoin.

Pour tout savoir sur la hiérarchie des anges, cliquez sur la première image du diaporama :

Tags:
anges
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]