Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconCulture
line break icon

Toulouse : un surprenant palmier au plafond du couvent des Jacobins

COUVENT DES JOCOBINS TOULOUSE

© Flickr CC BY 2.0

Caroline Becker - Publié le 03/07/18

À l'extérieur une forteresse de briques à l'allure austère. À l'intérieur, de fines colonnes montant à 28 mètres de haut pour former le palmier de pierres le plus célèbre de France. Découverte de l'église du couvent des Jacobins à Toulouse, joyau du gothique méridional.

Si l’église du couvent des Jacobins de Toulouse frappe par son apparente austérité, elle dissimule pourtant un trésor gothique qui en fait sa renommée. À l’intérieur, un palmier gigantesque culmine vers le ciel.

Entre sobriété et prouesse technique

En 1229, l’ordre des Dominicains est en pleine expansion. La communauté, bien implantée à Toulouse, se lance dans la construction d’un couvent. Édifié entièrement en briques, son allure sobre se veut le reflet de la règle de pauvreté édictée par Dominique, fondateur de l’ordre des Prêcheurs. Mais à partir de 1248, la communauté décide d’agrandir ses bâtiments et l’église est au cœur des priorités. Les frères, qui veulent soutenir la comparaison avec les grandes églises gothiques de la région, décident de refaire le chœur en 1275.




Lire aussi :
Cette basilique abrite la plus grande concentration de reliques après le Vatican

La voûte, qui à l’origine ne faisait que 13,60 mètres de hauteur, est alors portée à 28 mètres de hauteur. De grandes fenêtres s’ouvrent au dessus des chapelles dont les murs sont couverts de peintures et un clocher octogonal de sept étages voit le jour. Le plus spectaculaire ? La grande colonne près du chœur, couronnée de 22 nervures, qui donne à l’église sa structure si unique. Le fameux « palmier » que Paul Claudel, subjugué, définissait ainsi : « Un pilier unique d’où s’échappe de tous côtés un torrent de nervures, une chevelure de directions, une ascension de palmes, qui ne s’élèvent que pour retomber circulairement, comme succombant au fruit. »


Tristesse

Lire aussi :
Les 5 remèdes de saint Thomas d’Aquin contre la tristesse

L’architecte, à l’origine de cette prouesse technique, n’est malheureusement pas connu. Mais sa création reste unique en France. Grâce à la multiplication des nervures, la voûte paraît visuellement plus légère et le poids de la toiture est réparti plus efficacement. À noter que le pilier n’est pas placé tout à fait au centre mais décalé de 2,50 mètres vers l’Est. Depuis 1368, cette voûte en étoiles, si élancée et si spectaculaire, veille sur les reliques de saint Thomas d’Aquin — théologien et philosophe dominicain —, installées sous l’autel du chœur.

Pour découvrir la beauté de cette voûte, cliquez sur le diaporama :

Tags:
Patrimoinesaint Thomas d'AquinToulouse
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement