Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconSpiritualité
line break icon

Saint Martin, l’exemple de la Charité

SAINT MARTIN

Pascal Deloche / Godong

Saint Martin sur son cheval

Marie Le Goaziou - Publié le 03/07/18

Ordonné évêque le 4 juillet 371, saint Martin de Tours est l'exemple de la valeur du partage et sa popularité a depuis longtemps dépassé les frontières de la France.

Saint Martin a été un grand évangélisateur de la Gaule et son nom reste associé à plus de 500 communes et 3700 paroisses de France ! Celui qui deviendra évêque de Tours est resté célèbre pour la scène de la charité qui lui valu le surnom de Martin le miséricordieux. Mais son rôle principal dans l’histoire de la chrétienté tient surtout au fait qu’il a créé les premiers monastères, en particulier celui de Ligugé.

Un manteau partagé

Centurion romain originaire de la province romaine de Pannonie, l’actuelle Hongrie, il est affecté à Amiens en 334. Il partagea son manteau avec un déshérité un soir d‘hiver car il avait déjà distribué tout son argent. En fait, comme il était scrupuleux, il ne donna pas son manteau qui appartenait à l’armée, mais comme chaque soldat pouvait le doubler à l’intérieur par un tissu ou une fourrure à ses frais, il donna la partie qui lui appartenait. Quelques temps plus tard, il quitte l’armée, reçoit le baptême et rejoint saint Hilaire à Poitiers.


SAINT MARTIN

Lire aussi :
C’était des soldats, ils sont devenus des saints

Une relique historique

La cape de saint Martin de Tours, qui fut envoyée comme relique à la chapelle palatine d’Aix-la-Chapelle pour Charlemagne, est elle-même à l’origine du mot « chapelle », c’est-à-dire l’endroit où l’on gardait la « c(h)ape » du saint. Cette cape est aussi à l’origine du mot Capet, nom de la dynastie des rois de France ; les capétiens.

Un prénom universel…

Le prénom Martin s’est surtout diffusé dans les pays francophones avant de conquérir le reste du monde notamment les États-Unis et l’Angleterre. Il était devenu plus rare durant le XXe siècle en France, mais est de nouveau donné depuis les années 1990. En 2015, il a été donné 2124 fois.


Saint Martin

Lire aussi :
Saint Martin de Tours, apôtre de la Gaule et de l’Europe

Le nom de famille français le plus répandu

C’est de très loin, le nom de famille le plus courant en France, bien loin devant les Dupont qui viennent en 25e position… L’explication est assez simple, au Xe siècle, comme l’explosion démographique multipliait le risque de confusion, on a pris l’habitude d’ajouter au nom individuel d’un surnom qui devint héréditaire. Ce surnom pouvait être une caractéristique physique… ou le plus souvent le prénom du père. Et comme Martin était un prénom déjà très porté, il s’est transmis de façon exponentielle.

Et une fête européenne

Aujourd’hui, le 11 novembre c’est la date choisie pour commémorer la fin de la première guerre mondiale. Mais il ne faudrait pas oublier la fête de saint Martin. Depuis le Moyen Âge, cette date est celle de nombreuses traditions ; manger l’oie, déguster le vin nouveau, et à de manifestations populaires et réjouissances dans toute l’Europe ; foire de la Saint-Martin, défilés d’enfants avec des lampions… Célébrer saint Martin, c’est mettre en avant et prendre exemple sur son sens du partage et son attention aux autres.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
saint martin de tours
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement