Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le prince William se recueille au Saint-Sépulcre

PRINCE WILLIAM
HEIDI LEVINE / POOL / AFP
Partager

Le prince William a débuté mardi une visite de cinq jours en Israël et dans les territoires palestiniens. Il en a profité pour visiter plusieurs lieux saints de Jérusalem dont la basilique du Saint-Sépulcre où il s'est longuement recueilli.

Jamais un membre de la famille royale britannique ne s’était rendu en Israël depuis sa création en 1948. Second dans l’ordre de succession à la couronne, le prince William a visité jeudi à Jérusalem les sites sacrés des trois grandes religions monothéistes, au dernier jour d’une visite historique. À la basilique du Saint-Sépulcre, construite sur le lieu de la Crucifixion et de la Résurrection du Christ, le prince William, anglican, a été accueilli par une délégation de représentants de l’Église.

Accompagné de Mgr Suhail Dawani, évêque anglican de Jérusalem, le prince William s’est entretenu avec le patriarche grec orthodoxe Théophile III, le patriarche arménien de Jérusalem Nourhan Manougian et un moine franciscain représentant la Custodie de Terre Sainte. Après être entré dans l’église, le duc de Cambridge s’est agenouillé avant de placer sa main sur la pierre d’onction, où la tradition veut que le corps de Jésus y fut préparé avant d’être mis au tombeau.

Il est ensuite entré dans la crypte, lieu de la résurrection du Christ, où il a longtemps prié, selon le Patriarcat latin de Jérusalem. Après une visite de l’église, il a monté les escaliers menant au Calvaire, où il s’est à nouveau recueilli en allumant une bougie.

Le prince William avait commencé sa journée en se rendant à l’église Sainte-Marie-Madeleine, située au Mont des Oliviers, près du Jardin de Gethsémani. Un lieu symbolique : c’est ici qu’est enterrée son arrière-grand-mère, la princesse Alice, mère du prince Philip, l’époux de la reine Élisabeth II.

William y a rendu hommage à Alice de Battenberg, reconnue « Juste parmi les nations » en 1993 pour avoir sauvé une famille juive en Grèce lors de la seconde guerre mondiale alors qu’elle travaillait pour la Croix-Rouge.

« Que Dieu bénisse cette région et le monde dans la paix »

Le duc de Cambridge a également visité le Mémorial de l’Holocauste, Yad Vashem et le Mur des Lamentations. Selon le quotidien Jerusalem Post, il a écrit dans le livre d’or du plus haut lieu de prière des Juifs : « Que Dieu bénisse cette région et le monde dans la paix ».

View this post on Instagram

The Duke of Cambridge visits the Western Wall.

A post shared by Kensington Palace (@kensingtonroyal) on

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]