Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les secrets d’une sieste réussie : 20 minutes pour se régénérer

MAN NAP
Partager

Faire un petit somme après le déjeuner… Le rêve, non ? Sauf que dans les faits la plupart des adultes n’osent même pas y penser de peur d’être pris pour un flemmard ou un tire-au-flanc. Dommage car les spécialistes ne cessent de vanter les bénéfices d'une courte sieste.

Ne vous est-il jamais arriver de ressentir cette fatigue insoutenable du début d’après-midi, cette léthargie qui absorbe toute votre énergie juste après le déjeuner ? Si vous connaissez cette sensation, rassurez-vous, vous n’êtes pas seuls. Et il est peut être temps d’admettre enfin que savoir ralentir est bon pour mieux accélérer ensuite. Et à ce compte-là, une sieste régénératrice peut faire la différence.

Une coupure anti-stress

Car la sieste booste la mémoire, libère la créativité et réduit le stress. Ce sont les spécialistes qui le disent. En d’autres termes, la sieste nous aide à rester en bonne santé. Alors oubliez le café ou le Redbull, faites une sieste express. Cette habitude est idéale pour entamer la seconde moitié de la journée ! Voici quelques secrets d’une bonne sieste — à expérimenter lors de vos vacances d’été et à pratiquer efficacement en toute circonstances.

Bill Anthony, psychologue américain, directeur du Centre de réhabilitation psychiatrique de l’université de Harvard, étudie les bienfaits de la sieste comme coupure anti-stress depuis vingt ans. Selon lui, la sieste améliore nos défenses immunitaires. Elle contribue nettement à la réduction du cortisol, l’hormone du stress. Elle favorise également la mémorisation et, par un effet de remise à neuf du cerveau, permettrait d’assimiler plus facilement de nouvelles données. D’autres études affirment que grâce à ces vingt minutes de sommeil, les capacités intellectuelles augmentent de 20% et boostent notre créativité ! Enfin, une sieste de vingt minutes permet de récupérer l’équivalent de deux heures de sommeil lorsqu’on la pratique tous les jours.

Choisissez bien le lieu de la sieste

Contrairement aux idées reçues, la sieste se fait ailleurs que dans son lit, réservé à la nuit. Dans un fauteuil, hamac ou sur un canapé — l’essentiel est d’être le plus détendu et confortable possible. Mais surtout, isolez-vous du bruit.

Éteignez votre téléphone

Afin de s’abandonner rapidement dans le sommeil, il ne faut pas avoir la crainte d’être dérangé. Éteignez votre téléphone, fermez éventuellement la porte de la pièce où vous vous trouvez à clef et demandez à ne pas être dérangé pendant une vingtaine de minutes. Votre endormissement sera plus facile.

Restez dans la lumière

Pour vous réveiller frais, il ne faut pas envoyer des signaux contradictoires à l’organisme en le plongeant dans le noir. Laissez donc les volets ouverts et mettez juste un masque de sommeil si la lumière vous gène.

Prenez une bonne position

Afin de plonger vite dans le sommeil, votre corps doit être le plus relâché possible. Pensez à défaire votre cravate ou à déboutonnez votre chemise. Important : ne croisez surtout pas vos jambes.

Choisissez la bonne heure

Nous sommes tous différents. Chacun doit donc être à l’écoute de son horloge biologique pour choisir le moment idéal pour faire une sieste. La plupart d’entre nous somnolent vers 14h-15h, juste après le déjeuner. Si c’est possible, profitez-en pour faire un somme. Attention, il ne faut pas faire de sieste après 17h — vous risquez d’avoir du mal à vous endormir le soir.

Programmez votre réveil

Une sieste express a incontestablement un effet sur votre capacité à entreprendre de nouvelles choses. En revanche, dormir plus longtemps que vingt minutes peut au contraire peser sur le reste de votre journée. Vous aurez le sentiment d’être fatigué. N’oubliez donc pas de mettre le réveil.

Respirez et relaxez-vous

Pour certains, il est difficile de s’endormir rapidement. Selon les experts du sommeil, il y a une astuce qui marche à tous les coups. Tout se jouerait sur la respiration. Si vous voulez les écouter, installez-vous confortablement. Fermez les yeux et concentrez vous sur votre respiration. Inspirez le plus profondément possible et expirez le plus lentement possible. Espacez doucement le rythme et « relâchez » en pensée tous vos muscles : des pieds jusqu’à la racine de vos cheveux.  

Soignez votre réveil

Les vertus d’une sieste tiennent autant à la manière de vous réveiller qu’au sommeil lui même. Quand votre réveil sonne, n’ouvrez pas immédiatement les yeux. Permettez à votre esprit de se remettre doucement en alerte. Faites des petits étirements des poignets et des chevilles tout en passant en revue les choses à faire dans les heures qui viennent. Une fois votre corps bien réveillé, ouvrez les yeux.

Soyez régulier

Garder un horaire régulier de sieste est important. C’est ce qui permet de créer un vrai cycle activité/repos. Cela vous aide à vous endormir puis à vous réveiller plus facilement. Au fil des semaines votre corps se rélâchera avec beaucoup plus de facilité. Vous pourrez même à terme être capable de vous réveiller sans réveil et de réussir à faire des sommes pas plus longs que trois ou quatre minutes, si vous ne disposez pas plus de temps.  

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]