Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconDécryptage
line break icon

« Laissez une chance à la paix dans l’espace ! »

EARTH SPACE

IM_photo I Shutterstock

Sylvain Dorient - Publié le 28/06/18

Le directeur de l'observatoire du Vatican réagit à la décision du président Donald Trump de créer une Space Force dédiée à la domination américaine de l'espace.

Dans un discours prononcé devant le Conseil spatial national américain, le 18 juin, le président Donald Trump proposait la création d’un corps d’armée indépendant. Objectif ? Garantir la suprématie américaine hors de l’atmosphère terrestre. Jusqu’à présent, les activités militaires spatiales telles que la géolocalisation ou les communications étaient gérées en annexe des armées de l’air, de terre et de mer. La création de cette Space Force, si elle est essentiellement administrative, n’en recouvre pas moins une importance symbolique très forte, car elle semble mettre fin au principe de neutralité de l’espace. En effet, jusqu’à présent, aucun conflit n’a opposé des hommes entre eux hors de l’atmosphère terrestre.

« Une évolution inquiétante »

Le 22 juin, depuis le forum Unispace +50 à Vienne, le frère Guy Consolmagno, directeur de l’Observatoire du Vatican, déclara voir dans cette proposition une « évolution inquiétante » de la vision de la conquête spatiale. L’éventualité de connaître un nouveau théâtre de conflit dans l’espace, comme sur terre, en mer et dans le ciel, présente des perspectives effrayantes. Tous les pays du monde partagent une frontière avec l’espace, rappelle le frère, aucun ne sera à l’abri. Il enjoint donc aux autorités : « Laissez une chance à la paix dans l’espace ! »


TRUMP FRANCIS

Lire aussi :
Le pape François critique la politique migratoire de Donald Trump

Aux yeux du frère Consolmagno, l’éventualité de voir la création d’une « armée de l’espace » serait surtout une initiative désastreuse parce qu’elle contredirait les enseignements de l’exploration spatiale. Aux yeux de cet astronome passionné, les missions qui ont mené l’humanité hors de l’atmosphère terrestre l’ont fait grandir. Il prend en exemple la célèbre photo du « lever de Terre », prise depuis l’orbite de la Lune par l’astronaute William Anders durant la mission Apollo 8. « Cette simple image rappelle à la communauté internationale que sa maison commune a besoin de notre soin, que tout dommage qui lui est fait est un dommage fait à toute l’humanité ».

EARTH RISE
Domaine Public

Un besoin profondément humain

Aux yeux de ce religieux, l’exploration spatiale a des intérêts économiques. « Dans les cinquante prochaines années, nous serons sans doute à même de forer des matériaux sur des astéroïdes », prévoit-il. Elle nous offre aussi la possibilité de prévenir, dans un avenir proche, des dommages que pourraient provoquer la chute d’un météore. Il rappelle qu’en 2013, par exemple, l’explosion d’un « superbolide » à la verticale de la ville sibérienne de Tcheliabinsk, fit un millier de blessés.




Lire aussi :
Donald Trump au Pape : « On a bien besoin de paix »

Mais ces raisons pragmatiques de s’intéresser à l’exploration spatiale ne sont pas les principales, note-t-il. « C’est un besoin profondément humain de découvrir de nouveaux lieux, de nouveaux environnements, qui motive les scientifiques », constate-t-il. Nous n’explorons pas l’espace pour dominer nos prochains, ni pour trouver notre pain quotidien, nous le faisons parce que cela nous apporte de la joie, analyse-t-il. Cette joie vient de ce que nous rencontrons le Créateur dans sa Création. Tel saint Athanase ou saint Paul, frère Consolmagno croit que Dieu se révèle dans sa Création, et que par l’Incarnation, c’est la Création elle-même qui est sacralisée.

Tags:
donald trumpespace
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
3
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement