Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Nuit aux Invalides : plongez au cœur de la Grande Guerre

Nuit aux Invalides
© Luc Arden
Partager

Pour la sixième année consécutive, Bruno Seillier s'installe dans la prestigieuse cour d'honneur de l'hôtel national des Invalides pour nous faire voyager dans l'Histoire. L'édition de cette année plonge le spectateur au cœur de la Grande Guerre à travers le témoignage bouleversant d'un petit garçon...

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Martin, enfant de province exilé à Paris, se souvient. À l’âge de 7 ans, la première guerre mondiale éclate. Elle lui laissera des souvenirs impérissables. Par son regard d’enfant et de vieil homme, il nous raconte les vertiges de la première guerre mondiale.

Dans un tourbillon d’images et de musiques, Martin nous entraîne dans ses souvenirs : ses tantes qui l’accueillent à Paris, le travail à l’usine, l’enfer des tranchées, les gueules cassées, la foi, l’espérance, la paix et la naissance d’un nouveau monde… Pendant 45 minutes, tous les visages de la Grande Guerre sont évoqués en 35 séquences inédites qui rythment la narration. Puissance et émotion garantis pour ce spectacle estival crée en l’honneur du centenaire de 14-18.

La foi au cœur des combats

Au milieu du flot d’images et de sons, la foi en temps de guerre apparaît fondamentale. Prières à la Sainte Vierge bien sûr, mais aussi à sainte Thérèse de Lisieux, tant invoquée pendant la première guerre mondiale. La jeune carmélite a tenu une place privilégiée dans le cœur des soldats. Dans l’horreur de la guerre, elle est devenue la protectrice des poilus. Entre 14-18, le cimetière de Lisieux devient un lieu de pèlerinage très fréquenté et le carmel croule sous les courriers. Tous l’appellent la « petite sœur des tranchées ». Morte en 1897, elle n’était pas encore canonisée durant la Grande Guerre mais demeure déjà bien présente dans le cœur des soldats.

Ce spectacle, qui sera à l’affiche du 27 juin au 1er septembre 2018, sera donné quatre fois par semaine à la nuit tombée. À l’issue de la représentation, les spectateurs seront invités à vivre une expérience inédite au cœur du dôme des Invalides. Une balade nocturne aux 1000 chandelles…. Un parcours éblouissant !

Pour découvrir quelques images du spectacle, cliquez sur le diaporama :

Informations pratiques :

Tous les soirs, du 27 juin au 1er septembre 2018
Du mercredi au samedi, dès la nuit tombée
Du 27 juin au 31 juillet à 22h30
Du 1er août au 1er septembre à 22h00
Entrée : Esplanade des Invalides
www.lanuitauxinvalides.fr

 

 

 

 

 

Tags:
spectacle
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]