Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

La discrète visite de Brigitte Macron dans une église de Rome

BRIGITTE MACRON,CHURCH
Alberto Pizzoli | AFP
Partager

Loin du protocole et des enjeux politiques de la visite d’Emmanuel Macron au Vatican, la première dame de France est allée à la Trinité-des-Monts.

Pendant le discours de son mari devant la communauté des Français liée au Vatican au palais du Latran, Brigitte Macron s’est discrètement éclipsée. C’était en fait pour se rendre en toute discrétion à la Trinité-des-Monts, une des cinq églises françaises de Rome, pour une visite privée.

L’édifice faisait partie des « différentes possibilités » présentées par l’ambassade au président de la République et à son épouse, explique le père Dominique-Marie David, recteur de l’église, qui a guidé la première dame. À cause d’un emploi du temps serré, Emmanuel Macron n’a pas retenu cette proposition au moment de décider du programme de la journée. Elle a en revanche retenu l’attention de Brigitte Macron. Et pour cause, l’épouse du président de la République est une ancienne élève d’une école gérée par les dames du Sacré-Cœur, institution qui longtemps présente dans les murs de la Trinité-des-Monts.

Depuis le XIXe, l’Institut des dames du Sacré-Cœur à Rome était un des établissements de jeunes filles parmi les plus prestigieux d’Europe. L’enseignement, entièrement en français, avait une réputation d’excellence, ainsi que l’instruction chrétienne. L’école a néanmoins fermé ses portes en 2006.

La visite a été « très simple, confie le père David. Elle n’a duré qu’une petite heure ». « Nous avons mentionné les grandes étapes historiques de l’édifice, traversé le cloître et évoqué les liens pluri-centenaires entre la France et ce lieu : de sa fondation par les rois de France jusqu’à nos jours ».

« Ensuite, nous avons visité le premier étage du couvent avec les œuvres remarquables des moines minimes, elle était interpellée par l’articulation entre science, foi et art des moines minimes. Au terme de la visite, Brigitte Macron a rencontré la communauté, de façon très informelle. Elle a exprimé ses encouragements aux prêtres, aux consacrés et aux familles présentes. Chacun a alors assuré prier pour elle. « Nous avons alors pris un petit de moment de recueillement pour elle », a témoigné le recteur de l’Église. Un moment qui s’est avéré « important pour elle », a-t-il affirmé.

Revivez en images les étapes de cette journée en cliquant sur le diaporama :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]