Aleteia
Mercredi 21 octobre |
Sainte Céline
Au quotidien

Deux internautes sur trois sont dépendants aux écrans

ANGRY

Pathdoc - Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 27/06/18

Selon un sondage, 67% des internautes reconnaissent un sentiment de dépendance vis-à-vis de leur écran de téléphone, de tablette ou d'ordinateur.

Ce sondage, réalisé auprès de 1.033 personnes de 18 ans et plus, posait la question suivante : « Diriez-vous que vous êtes dépendant vis-à-vis de vos outils connectés (smartphone, tablette, ordinateur…) ? ». Ce à quoi 38% des sondés ont répondu « un peu dépendant », et 29% « totalement dépendant », ce qui donne un total de 67% de personnes qui reconnaissent une forme d’addiction. À l’inverse, un tiers des sondés s’estimaient « peu dépendants » (19%) ou « pas du tout dépendants » (13%). Commandé par la fondation April, qui promeut la « santé autrement » et souhaite que chacun puisse être un acteur éclairé de sa santé, ce sondage a été réalisé en ligne par BVA.

Pour la majorité des internautes interrogés, l’exposition aux écrans a un « impact négatif » sur leur activité physique (57% d’entre eux), leur sommeil (56%) et essentiellement sur leur vision (76%). Ils déclarent en moyenne passer 4 heures et 22 minutes par jour devant un écran. 77% d’entre eux estiment qu’internet prend « la place qu’il faut » dans leur vie quotidienne tandis que pour 22%, cette place est jugée « trop importante ».


ELEGANT YOUNG LADY

Lire aussi :
Faire place à la beauté dans sa vie, une clef du bonheur

Pour Pierre Wolff, médecin généraliste et membre du conseil d’administration de la fondation, ces résultats indiquent une tendance à « l’hyperconnexion numérique » chez les Français. Il alerte sur les dangers que cela représente pour la santé : troubles du sommeil et de l’alimentation, activité physique insuffisante.

Le père Tanguy Marie Pouliquen, qui a publié en 2017 Fascination des nouvelles technologies et transhumanisme, propose dans son ouvrage dix « commandements » pour bien vivre avec ses écrans. Il suggère entre autres d’apprendre à s’en séparer, de ne pas les utiliser pour se détendre, de créer des espaces de sevrage, de protéger son hygiène de vie mentale…

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
WEB2-SAMUEL PATY-AFP-000_8TB6FJ.jpg
Agnès Pinard Legry
Professeur décapité : des intentions de prièr...
Domitille Farret d'Astiès
Une famille missionnaire sur le plateau de "L...
Edifa
Connaissez-vous vraiment toutes les missions ...
WEB2-ERIC DUPOND-MORETTI-AFP-080_HL_NORCHARD_1209116.jpg
Agnès Pinard Legry
La discrète visite d’Éric Dupond-Moretti à la...
RÓŻANIEC DZIECI
La rédaction d'Aleteia
Un million d'enfants vont prier le chapelet e...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement