Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Non, le président de la République ne peut pas entrer au Latran à cheval !

SAINT JEAN DE LATRAN
Saint Jean de Latran, à Rome (Italie).
Partager

Contrairement aux idées reçues, le président de la République, tout chanoine qu'il est, n'a pas le droit d'entrer dans la basilique du Latran à cheval.

C’est ce qu’on appelle une rumeur tenace. Le président de la République française est, de droit, chanoine d’honneur de la basilique Saint-Jean de Latran. Ce qui lui accorderait, murmure-t-on, l’honneur d’entrer dans ladite basilique à cheval. Point du tout. Ce titre de « premier et unique chanoine honoraire de l’archibasilique du Latran » n’accorde aucun privilège à celui qui le porte, et pas même celui de faire une entrée à cheval dans le monumental édifice.

Un titre honorifique

Selon Mgr Louis Duval-Arnould, 85 ans, prêtre du diocèse de Paris, qui est le seul Français membre du chapitre du Latran, ceci n’est qu’une légende dont il ignore la provenance. Peut-être du chapitre de la cathédrale de Tolède où cela est possible, suggère-t-il, sans en avoir la certitude. Et bien entendu, l’évocation de Brigitte Macron en amazone n’est qu’une amusante facétie de l’Élysée.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]