Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 25 juillet |
Saint Jacques le Majeur
home iconAu quotidien
line break icon

L’illectronisme concerne un Français sur quatre

WOMAN COMPUTER

De Visu I Shutterstock

Mathilde de Robien - Publié le 26/06/18

Un quart des Français mal à l'aise avec le numérique. C’est ce que révèle une récente étude menée par le Syndicat de la presse sociale et l’institut CSA sur l’« illectronisme », néologisme se voulant être une traduction de « information-illiteracy », désignant le manque de connaissance et de manipulation des outils numériques.

À l’heure où la grande majorité des services (banques, santé, scolarité, logement, énergie, transport…) ont déjà pris le virage du numérique et où le gouvernement prévoit d’ici à 2022 la dématérialisation totale de l’administration, 23% des Français ne sont « pas à l’aise avec le numérique » et déclarent ne jamais naviguer sur Internet ou bien difficilement, selon une étude CSA publiée ce mardi. Et ce taux s’élève à 58% chez les personnes de plus de 70 ans.

Parmi ceux qui n’utilisent jamais internet, 42% trouvent cela trop compliqué, 34% n’ont pas confiance dans la protection de leurs données personnelles, mais la grande majorité (70%) invoque, parfois conjointement, un manque d’intérêt. Par ailleurs, près d’un tiers des Français (32%), que l’étude nomme « abandonnistes », déclarent avoir déjà renoncé, dans les douze derniers mois, à réaliser des démarches administratives ou en vue de leurs loisirs, parce qu’il fallait utiliser Internet.


TEENAGERS SMARTPHONES

Lire aussi :
Les outils numériques nous rendent-ils bêtes ?

Selon Philippe Marchal, président du Syndicat de la presse sociale, commanditaire de l’étude, il s’agit d' »une nouvelle forme de fracture sociale ». En faisant la lumière sur ces chiffres, il vise à sensibiliser et permettre une prise de conscience de l’opinion et des pouvoirs publics, sur les difficultés d’accès à l’information et aux services d’une partie non négligeable de la population.

En effet, bien que le numérique représente un formidable progrès, il peut aussi être discriminatoire pour les personnes qui ne savent pas utiliser Internet. Tout comme l’illettrisme empêche de s’exprimer à l’écrit, l’illectronisme exclut des modes de communication modernes.




Lire aussi :
Famileo : Quand la génération numérique n’oublie pas ses grands-parents

Tags:
numerique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
2
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en oeuvre du pass sanitaire dans les lieux de cu...
3
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
4
PASS SANITAIRE
Lauriane Vofo Kana
Pass sanitaire : une jauge de 50 personnes fixée dans les églises...
5
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
6
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
7
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement