Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

Tabac, alcool, malbouffe, obésité… 4 cancers sur 10 sont évitables

SURGERY DOCTORS
Partager

Tabac, alcool, mauvaise alimentation et obésité sont les quatre facteurs principaux des cancers "évitables" en France, selon une étude diffusée ce lundi 25 juin par deux autorités de santé.

Le cancer est la première cause de mortalité en France, bien devant les maladies cardiovasculaires. Les tumeurs tuent chaque année 164.000 personnes. « Trop peu de Français sont conscients des risques qu’ils prennent », déplorait la ministre, Agnès Buzyn, lors du centenaire de la Ligue contre le cancer en mars dernier. Et de fait, sur les 346.000 cas de cancers diagnostiqués en 2015 chez les personnes de 30 ans et plus, 142.000 (41%) auraient pu être évités si on changeait de comportement souligne le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Particulièrement visées, la cigarette et l’alcool.

Les ravages du tabac

Les cancers dû au tabagisme (cancers du poumon principalement, mais pas seulement) touchent surtout les classes populaires, avec un risque « de 1,5 à 2 fois plus élevé chez les 20% les plus défavorisés, par rapport aux 20% les plus favorisés », estime le CIRC, émanation de l’OMS, et Santé publique France.

Si les hommes fument de moins en moins depuis les années 1950, Santé publique France rappelle « l’entrée en masse des femmes dans le tabagisme » dans la génération née entre 1945 et 1965. En nombre de cancers, cet attrait de la cigarette chez les femmes « aura des conséquences néfastes qui vont augmenter » jusqu’aux alentours de 2045.

Trop peu de prévention contre l’alcoolisme

L’alcool déclenche 8% des cancers évitables en provoquant à la fois le cancer du tube digestif et celui du sein. Santé publique France souligne par ailleurs la prépondérance du vin dans la consommation d’alcool des Français (59%) loin devant les alcools forts (21%) et la bière (19%).

Côté, « malbouffe », ce sont les hommes qui trinquent le plus. Elle est la cause de 5,4% des nouveaux cas de cancers. Le CIRC pointe le risque d’une « faible consommation de fruits, de légumes, de fibres alimentaires et de produits laitiers ainsi qu’un consommation élevée de viandes rouges et de viandes transformées ». D’après l’étude, ce phénomène touche davantage les hommes.

Côté surpoids : les femmes risquent plus

Selon le CRIC, les femmes sont, en revanche, plus concernées par le surpoids et l’obésité. Ce facteur de risque joue un rôle important dans les cancers du sein et du corps utérin.

Tags:
santé
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.