Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 07 mars |
Saintes Perpétue et Félicité
home iconSpiritualité
line break icon

La messe « mains jointes » pour confier à la prière de tous des intentions particulières

Bernard Lodier

Père Augustin Deneck célébrant l'eucharistie

Vianney de Villaret - Publié le 25/06/18

Le dernier samedi de chaque mois, un groupe de paroissiens de Saint-Ambroise (Paris) se retrouve lors d’une messe « mains Jointes » afin de confier à la prière de tous des intentions particulières.

Au cœur de Paris, dans le XIe arrondissement, Jacqueline Martin, organise depuis 23 ans « Le petit Café ». Aidée d’une amie, Geneviève, le projet est d’accueillir les personnes dans le besoin pour leur offrir un café et une tartine de bonne heure le matin. Dès la première année en 1995, de nombreuses personnes se retrouvent pour partager ce petit déjeuner.




Lire aussi :
Lille : l’improbable succès de la messe à la bougie

La paroisse Saint-Ambroise a toujours eu un fort rôle social. Dans cette démarche, l’objectif était clair : un accueil simple et sans prosélytisme. Les fondatrices avaient à cœur de maintenir cet état d’esprit tout en soulignant que la salle était ouverte par la paroisse.

Au cours de cette expérience, les uns et les autres ont faire l’expérience que la pauvreté prenait différentes formes. Plusieurs confiaient des intentions de prière à la suite ou au cours de ce café du matin. Dans la foulée, une messe s’est lancée pour répondre à cette demande, nous raconte Damien qui est en charge du secrétariat et de la gestion de cette célébration. La messe « mains jointes » voit le jour.

Une chaîne de priants

Damien, paroissien de Saint-Ambroise, a également pour mission de recueillir les intentions de prière des uns et des autres venant de ce groupe du « petit café » mais « un peu tout le monde peut envoyer » ou lui confier les intentions de prières. C’est donc une fois par mois, chaque dernier samedi du mois, qu’une messe est célébrée pour les différentes intentions. En amont, Damien nous explique envoyer « deux à cinq jours avant la messe » les intentions à une chaîne de priants de 45 personnes. Cette équipe portera jusqu’à la messe les 4, 5 ou 15 intentions confiées ce mois-ci.


MARRIAGE,LONDON

Lire aussi :
Une messe d’action de grâce pour le mariage

De temps en temps il est aussi question de « prières d’actions de grâces ». « Pour nous aussi c’est important » de nous réjouir, nous explique Damien.

Tags:
Messe
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Rachel Molinatti
Irak : chaque matin, Sara, musulmane, va prier devant la Vierge d...
2
La rédaction d'Aleteia
EN DIRECT – En Irak, François dénonce « le terrorisme qui a...
3
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape récidive avec une vidéo chez les sœurs de Boulaur
4
WEB2-IRAK-IMEDIA
Hugues Lefèvre
Les cinq choses à savoir sur le voyage du pape François en Irak
5
LA BONNE MORT
Père Nathanaël Pujos
Que se passe-t-il au moment de la mort ?
6
Ziggurat of Ur
Caroline Becker
Irak : la visite du Pape, véritable pèlerinage en Terre sainte
7
Guillaume et Dorota Andrieu
Marzena Devoud
« Notre challenge ? Faire découvrir aux fiancés que l’on do...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement